« Journée Découverte » chez Cinquième Sens

Que fait une passionnée de parfum lorsqu’elle décide d’évoluer dans le milieu artistique de la parfumerie sans bagage scientifique? Elle va chez Cinquième Sens !
Cinquième Sens est une société de création, d’animation de conseil et de formation en parfumerie. Créée en 1976, elle est aujourd’hui largement reconnue dans le milieu pour la qualité de ses formations et de ses différents services rendus aux professionnels. Comme je l’ai dit, je n’ai pas suivi de formation scientifique (notamment en chimie). Cependant, j’aime le parfum, je suis touchée par tout ce qu’il y a d’artistique, de créatif, de sensible et d’émotionnel en lui. C’est pour cela que je n’exclus pas de pouvoir, un jour peut-être, composer mes propres parfums. Mais il faut évidemment pour cela que j’acquière les compétences et l’expérience nécessaires à une telle aspiration.
Cinquième Sens propose une solution à tous les amoureux transis du parfum, qui n’ont pas suivi de cursus scientifique, comme moi. De nombreuses formations sont accessibles tant aux particuliers qu’aux professionnels, même très techniques.
J’ai pour ma part suivi une formation de base, sur une journée, comportant 2 ateliers : L’Orgue du Parfumeur et L’Atelier Création (où j’ai créé mon premier parfum!). Après le petit stage de L’Artisan Parfumeur sur l’initiation à la parfumerie, celui de Cinquième Sens tombait à pic à un moment où j’avais un grand besoin d’avoir un aperçu concret de ce que pouvait être le quotidien lorsque l’on travaille dans le parfum. Je n’ai pas été déçue!

Les locaux de formation de Cinquième Sens se trouvent 18 rue Montessuy, dans le 7e à Paris, tout près de la Tour Eiffel. J’ai été accueillie le matin du 7 février 2007, dans une ambiance souriante et détendue, autour d’un petit café pour se réchauffer (il neigeait ce matin-là!). Pour commencer, nous avons fait des petits tests olfactifs, puis nous avons travaillé sur quelques grandes matières premières (provenance, famille olfactive, parfums connus, les contenants…). Ensuite nous avons tenté d’exprimer les sensations que procure une odeur en faisant son portrait chinois (très intéressant!). Nous avons, pour finir, parlé de la classification des matières premières et compris la différence entre famille olfactive et facette olfactive.
Après le déjeuner nous avons entamé la partie que j’ai trouvé la plus difficile : à partir de précompositions préparées par Cinquième Sens, nous avons du reconnaître de quelle famille ou facette il s’agissait, pour ensuite les intégrer dans une création personnelle! Certaines préparations étaient assez difficiles à reconnaître, mais il faut savoir qu’à partir du moment où il y a composition, la subjectivité entre en scène… C’était l’une des partie les plus intéressantes, car on entrait dans une vision concrète de ce que peut être le quotidien d’un parfumeur. Nous avons ensuite commencé nos petits travaux, et composé chacun notre premier parfum!
Comme nous l’a dit notre formatrice, on compose toujours un parfum par rapport à soi, avec plus ou moins de réussite bien sûr, car lorsque l’on manque de pratique et d’expérience, le résultat ne correspond pas toujours à ce que l’on a voulu exprimer au départ. Quoi qu’il en soit, j’ai pour ma part composé ce parfum de façon assez intuitive, je ne savais pas précisément ce que je voulais, je voulais du bois et des fleurs, mais les 2 premiers essais étaient beaucoup trop « classiques » à mon goût : pas de fantaisie ni de profondeur. Alors j’ai forcé un peu la note boisée et rajouté une note orientale… Il en est sorti Black Juliet, mon tout premier parfum (si on ne compte pas les malheureux essais de mon enfance avec l’eau savonneuse et les échantillons de ma maman), un oriental-poudré. Pas exactement ce à quoi je voulais arriver, mais pas trop mal pour un premier essai.

Journée passionnante qui m’a donné envie d’aller encore plus loin, de tout savoir sur le parfum, m’a définitivement convaincue que mon avenir se ferait dans ce milieu, et donc m’a donné envie de poursuivre une formation olfactive plus poussée. J’ai appris sur le parfum, j’ai appris sur moi-même, et j’espère que ce n’est qu’un début.

Advertisements

2 Responses to “« Journée Découverte » chez Cinquième Sens”


  1. 1 Véronique Mickos 11 mai 2007 à 7:41

    Bonjour!
    Avez-vous aujourd’hui une activité en liaison avec les parfums?
    Je songe à faire cette formation de découverte, par amour des parfums aussi.
    Merci pour vos conseils

  2. 2 phil 8 août 2007 à 8:00

    j’ai vraiment apprécié ce témoignage, je suis en pleine réflexion d’orientation nouvelle de ma carrière professionnelle, les parfums ont accompagnés ma vie, mais sans de réelle logique. 5ème sens me semble être un premier voyage initiatique.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




La Wish-List de Nez Bavard

Parfums Bois d'Argent - C. Dior / Ambre Narguilé - Hermès / L'eau de l'eau - Diptyque / Angélique Noire - Guerlain / Splash Forte - IUNX / Egoïste - Chanel / Iris Silver Mist - Serge Lutens / Vétiver Tonka - Hermès
Bougies Amber Ambush - Memo / Foin Coupé - Diptyque / Maquis - Diptyque / Orangers en Fleurs - L'Artisan Parfumeur

Archives

Poivre Bleu sur Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.


%d blogueurs aiment cette page :