Guerlain : Shalimar II

Nez Bavard is back to business!!

Et pour poursuivre la série de billets sur les Guerlain, on reprend aujourd’hui avec Shalimar. En effet suite aux réactions de plusieurs lecteurs sur le précédent billet, j’ai voulu réessayer Shalimar et refaire son analyse. J’avais déjà évoqué le principe « du bon vin » dans le billet sur l’odeur du papier, et il me semble que les nez sont régis par la même loi : pour peu que l’on prenne la peine d’exercer son nez, il s’améliore en vieillissant, et je sens aujourd’hui plus de choses qu’en janvier dernier…

Shalimar est donc classé dans les parfums orientaux… Cette famille olfactive est un mystère pour moi tellement elle est utilisée à toutes les sauces. Mais ça doit sûrement faire bien d’avoir marqué « oriental » sur son étiquette, on se sent moins bête au milieu de tous les autres flacons sur les étagères et on peut crâner auprès des copains…
« – Wwaaaaaaahhh… Alors c’est toi Shalimar? L’oriental le plus oriental des orientaux? (demande Ange ou Démon, l’oriental-raté)
– Héhé! Oui, c’est Moua…
(répond Shalimar, l’oriental des orientaux)
– Pas si vite mon coco, moi c’est Jicky (le vénérable oriental) et je suis plus vieux que toi, alors rend à César ce qui appartient à César! Presto! »

Pour la petite anecdote, la légende voudrait que Jacques Guerlain ait versé quelques gouttes d’éthyl-vanilline dans un flacon de Jicky « pour voir », et que le résultat soit à l’origine de Shalimar. Cela dit, comme avec le N°5 de Chanel, où est la limite entre mythe et réalité? Les orientaux, parfois appellés « ambrés », constituent une famille de parfums qui se caractérise par sa sensualité et sa chaleur, développant dans ses parfums des notes poudrées, vanillées, animales. Cette famille a donné beaucoup de sous-familles ; et je trouve que souvent le terme d’oriental est utilisé plus pour stimuler l’imaginaire des clientes que pour rendre compte de la présence d’éléments spécifiquement orientaux dans la fragrance. Shalimar est sans nul doute le parfum auquel se réfère l’imaginaire collectif lorsqu’il pense « oriental ». Il résume à lui seul la catégorie ambré-vanillé qui est la plus représentative des orientaux. Il me semble cependant qu’il ne suffit pas de contenir de la vanille et de l’ambre dans sa composition pour être un oriental.

Tel que je le perçois, un parfum oriental doit avant tout se démarquer des autres par une certaine animalité, ce qui est le cas de Shalimar et de Jicky avant lui. Un véritable aspect peau, voire sécrétion, doit pouvoir se deviner dans la composition (de façon plus où moins marquée), sans cela pas de chaleur et de sensualité carnée au rendez-vous. C’est cet élément qui pour moi est à l’origine du succès de Shalimar. Jacques Guerlain a su dompter et styliser une note animale présente mais mystérieuse, qui oscille entre force et délicatesse. Je trouve d’ailleurs que cet accord est plus marqué chez Jicky, ce qui le rend peut-être moins évident à apprivoiser. Shalimar, lui, est enveloppé de voiles de rondeur vanillée, féminisé par quelques fleurs et adouci par de la fève tonka, le tout posé sur son fond animal, à l’origine composé de civette, musc, ambre gris, cuir et patchouli qui lui procurait toute sa charge sensuelle. J’ai eu la chance de pouvoir analyser Shalimar avec un flacon ayant appartenu à ma maman et qui bien qu’un peu vieux ne s’est pas abîmé. Je donne cette précision parce qu’il est clair pour moi que la qualité des anciens (et nouveaux) parfums Guerlain a baissé. LVMH pompe aujourd’hui sérieusement sur le capital de confiance de la maison Guerlain, qui est synonyme depuis sa création de qualité. Force est de constater que les choses ont changé, comme me le faisait remarquer une lectrice dans un commentaire, les EDP actuelles correspondent aux EDT de l’époque de nos grand-mères, ce qui veut dire que les extraits que l’on nous vend aujourd’hui très cher étaient alors vendus comme des EDP! Seules des marques comme Montale ou Serge Lutens proposent encore des eaux de parfums concentrées à 25% dans l’alcool à des prix abordables (55 € un 50 ml chez Montale contre 87 € les 7,5 ml d’extrait de Shalimar…).

Mon avis sur Shalimar a sensiblement changé par rapport à janvier dernier. Bien que je n’affectionne pas particulièrement ce parfum, je dois lui reconnaître une grande finesse de composition, une audace assumée et une empreinte inoubliable. Je suis de moi-même allée à la rencontre de Shalimar, car je n’étais pas née lorsque ma mère l’a porté, bien que sa réputation l’ait précédé. Je m’y suis habituée, mais il reste synonyme de grande sophistication et je lui préfère l’Heure Bleue, plus intime et confidentielle.

Sources : OsmoZ, http://www.guerlain.com, Wikipedia, Images de Parfums (publicité Shalimar)

14 Responses to “Guerlain : Shalimar II”


  1. 1 jeanne 15 septembre 2007 à 11:06

    j’adore le dialogue entre Shalimar et Ange ou Demon ! Il faudrait en inventer plus souvent des comme ça ! Ah ah !

  2. 2 véro 16 septembre 2007 à 7:21

    oui j’aime beaucoup shalimar, mon parfum des parfums, mais depuis peu je viens de craquer pour…jicky en extrait…fabuleux

  3. 3 Chris 17 septembre 2007 à 3:34

    en parlant des parfums guerlain, j’aimerai savoir ce que vous pensez de champs elysees, et s’il est possible de lire une revue sur ce parfum,
    merci…………

  4. 4 poivrebleu 17 septembre 2007 à 7:33

    Jeanne, message reçu, j’écrirai peut-être une nouvelle petite saynète quand l’inspiration me reviendra!

    Chris, un tout petit peu de patience, la revue de Champs-Elysées est prévue pour un futur proche…

  5. 5 Suzanne 17 septembre 2007 à 8:35

    Aujourd´hui, j´ai acheté un flacon de vrai extrait de parfum de Shalimar (le plus petit…), car en ce moment ils font 25% avec la carte Printemps… donc la bonne affaire, presque 20 euros de remise :)))

    C´est la toute première fois que je vois en VRAI ce flacon de Shalimar. Il n´était jamais exposé nulle part, et je l´ai donc découvert chez moi, tout à l´heure.

    Quand j´ai ouvert la petite boîte bleue, et vu ce BIJOU de couleur or et son bouchon bleu mignon comme tout, j´ai failli tomber de ma chaise. C´est d´une beauté … a couper le souffle!

    Je l´ai tout de suite remis dans sa boîte que j´ai bien fermée. Au bout de quelques instant, j´ai rouvert: même sensation de SOUFFLE COUPÉ. Un diamant n´aurait sûrement pas fait plus d´effet. Ce petit jeu, je l´ai fait plusieurs fois de suite, sans m´en lasser!

    A présent, mon trésor est rangé dans sa boîte, en sécurité dans mon armoire.
    Malheureusement, je n´ose absolumment pas l´ouvrir!!! Ce sera pour un autre jour, quand j´aurai repris mon souffle …

  6. 6 Chris 17 octobre 2007 à 6:20

    J’aime et j’apprecie ce parfum depuis peu de temps, ma mere porte shalimar depuis tres longtemps, et ca sent tres bon sur elle, mais a chaque fois que je l’essayais, je lui disais toujours avec un air presque degoute ‘mais comment fais tu pour porter ce parfum, sur moi ca pue’.

    En effet, il degageait une tres forte odeur, que je ne saurais meme pas decrire, des la premiere vaporisation sur ma peau.

    Mais j’ai eu une opportunite de le ressentir sur ma peau, il ya quelques semaines, et je dois dire que mon opinion olfactive sur ce parfum a bien change, car je me suis surprise a vouloir le porter plus frequemment.

    Je ne sais pas d’ou vient ce changement, mais peut etre que les gouts changent en vieillissant, ou peut etre que ma peau a change, ou tout simplement, que je n’ai jamais vraiment pris le temps de le decouvrir en le sentant correctement. Cela etant, maintenant, je l’adore.

  7. 7 zinzan 28 juin 2008 à 9:37

    Un petit conseil pleased je portais Parure hélas aujourd’hui retiré de la vente ( on peut évidemment s’interroger sur la politique L V M H les jus ne sont plus les mêmes ! ) bref que me conseillerez-vous chez Guerlain ?
    merci Joelle

  8. 8 poivrebleu 28 juin 2008 à 11:35

    Bonjour Zinzan,

    Oui malheureusement les calculs de LVMH sont bien souvent là pour nous décevoir! Ils n’ont pour seul but que de faire de l’argent encore et toujours plus… Enfin, quoiqu’il en soit, sachez que vous ne pourrez pas retrouver Parure si vous changez de parfum. J’avoue ne pas l’avoir senti depuis un moment, mais si vous souhaitez rester chez Guerlain, essayez Chamade et Vol de Nuit, et puis peut-être Nahéma.

  9. 9 tambourine 29 janvier 2009 à 2:34

    une petite question que pensez-vous de l’eau de Shalimar?

    j’adore le parfum initial Shaliamr , mais sur moi le charme ne prend pas je ne sais pas pourquoi ça doit être ma peau alors que c’est mon préféré sur les autres. Et là, moi qui suis peu adepte des flanckers, on m’a fait essayer l’eau de shalimar, et sur ma epau c’est un délice?
    Est-il réussi ou c’est juste une historie de epau?
    QQun la-t-il essayé? qu’en pensez-vous? Savez-vous s’il est voué à être éphémère ?

    merci beaucoup!

  10. 10 poivrebleu 31 janvier 2009 à 11:07

    Bonjour Tambourine,

    Figurez-vous que je suis assez d’accord avec vous concernant Shalimar. Je ne l’ai jamais vraiment trouvé extraordinaire sur moi mais je sais que c’est un très grand parfum et pourquoi. De plus, même chose avec l’Eau de Shalimar, je l’ai beaucoup aimé, même si je dois lui reconnaître un petit bémol, je le trouve un petit peu acide. Je le trouve réussi, c’est l’un des seuls flankers sortis dernièrement chez Guerlain que j’ai vraiment apprécié. Il est plutôt bien exécuté, reprenant les codes et les bases de Shalimar, ils ont été interprétés de façon plus moderne. En ce sens on peut tout à fait le rapprocher de l’Eau Première de Chanel qui est, dans le même sens, une réinterprétation plus actuelle du N°5. D’ailleurs, si la sortie de l’Eau Première n’avait pas été retardée pour un problème de packaging, je crois qu’ils seraient sortis en même temps. Ces deux parfums ont été créés pour relancer les ventes sur l’ensemble de la ligne (comme le fait un flanker habituellement), mais aussi (et surtout) pour intéresser une clientèle plus jeune aux classiques que sont le N°5 et Shalimar. Ils sont donc à mon sens une sorte d’introduction qui pourra faciliter ensuite le passage aux originaux tout en étant des parfums à part entière. Parfois le marketing a du bon…
    Pour vous rassurer enfin, je ne pense pas qu’il s’agisse d’une édition limitée, même si je n’ai rien pour appuyer mon propos…

  11. 11 tambourine 2 février 2009 à 11:56

    oui disons que si, shalimar est un de mes parfums préférés mais pas sur moi, il n’y a que les notes un peu entêtantes qui ressortent, sans le côté citron-vanillé… Alors que bizarrement, avec ce flanker « eau de shalimar », sur ma peau, je retrouve les effluves de Shalimar que j’aimais tant sur les autres. Ce flanker semble donc être réussi, mais je crois qu’avant tout, ici, c’est une histoire de peau.

    Votre réponse me fait penser qu’il faudrait que je sente cette eau première de N°5 car elle semble avoir beaucoup de critiques élogieuses! Merci pour votre réponse en tout cas!

  12. 12 Christian 19 septembre 2010 à 12:57

    Bonjour,

    Je suis un passionné de Parfums depuis plus de 30 ans, et je peux affirmer en effet que les parfums comme Shalimar de Guerlain, le N5 de Chanel et beaucoup d’autres ne sont plus les memes que ceux vendu il y a 20 ans, les parfumeurs par cupidite remplacent petit a petit les essences naturelles tres couteuses par des essences synthetiques bon marchés, ce qui fait que beaucoup de Grands Parfums n’ont plus la magie qu’ils avaient il y a encore une vingtaine d’années, le Shalimar d’Aujourdhui ne vaut plus du tout le Shalimar d’hier, Idem que le N°5 , c’est scandaleux…

    Il faut dire aussi que la lesgislation interdit depuis peu l’utilisation de certaines essences, comme la Bergamote par exemple, qui donnais a Shalimar ses notes de départs tellement fraiches, aujourdhui les notes de départs de Shalimar font plus « Chimiques » et ressemblent maintenant aux schemotypes des copies de parfums » un comble…

    Guerlain n’hesiste meme pas aujourdhui a vendre des sois disant « eau de parfum » ou « extrait de Parfum » Habit rouge, en voulant faire croire que ce sont des concentrés de l’eau de cologne habit rouge, mais pas du tout, ce sont des formules réinterprétés pour ressembler a ceux que pourraient donner les concentrés de ces eaux de toilette , par exemple Guerlain rajoute du Celeri ou cedre à haute dose pour faire croire que c’est la note patchouli concentré qu’on peut trouver dans Habit Rouge, c’est scandaleux, et c’est prendre les gens pour des cons…

    Les vrais amoureux des parfums ne se laissent pas abusés, et font comme moi, ils n’achetent plus ou du moins de moins en moins de ces parfums « modifiesé pour degager le plus de profit possible…

    Le reve des parfumeurs d’aujourdui et de fabriquer un Jus qui coute presque rien en esperant que celui ci connaissent le succes d’un Drakkar Noir, le phénomene de la Parfumerie, c’est le Premier Parfum masculin, qui a connu un succes mondial instantané et durable dans la monde, aucun parfum jusqu’a aujourdhui, n’a eu autant de succes pendant plus de 10 ans, il reste d’ailleurs le Parfum masculin le plus vendu dans le monde avec Azzaro d’Azzaro.

    Oui, la qualité des Parfums vendus aujourdhui à bien baissé par rapport aux memes parfums vendus il y a 20 Ans, c’est décevant…

    Peace and Love
    Christian

  13. 13 poivrebleu 19 septembre 2010 à 8:26

    Bonjour Christian et merci pour votre participation.
    Nous sommes en effet nombreux à déplorer les contraintes budgétaires que subissent les marques de parfums et la baisse de qualité des matières premières. Cependant, je pense que les parfumeurs ne sont pas les uniques responsables de cette situation, ils suivent bien souvent les directives qui leur sont adressées par le service budgétaire, ce même service chargé de trouver les postes sur lesquels faire des économies… Et bien souvent cela tombe sur le prix de la formule.
    Comme vous l’avez vous même relevé, il y a aussi les problèmes de réglementation qui obligent les parfumeurs à ré-écrire leur formule. Ce problème ne se pose pas seulement pour les parfums anciens, mais aussi pour des parfums bien plus récents comme Narciso Rodriguez For Her sorti en 2004 et qui a déjà été reformulé…


  1. 1 lm.imech.ac.cn Rétrolien sur 21 septembre 2014 à 10:51

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




La Wish-List de Nez Bavard

Parfums Bois d'Argent - C. Dior / Ambre Narguilé - Hermès / L'eau de l'eau - Diptyque / Angélique Noire - Guerlain / Splash Forte - IUNX / Egoïste - Chanel / Iris Silver Mist - Serge Lutens / Vétiver Tonka - Hermès
Bougies Amber Ambush - Memo / Foin Coupé - Diptyque / Maquis - Diptyque / Orangers en Fleurs - L'Artisan Parfumeur

Archives


%d blogueurs aiment cette page :