Mardi, c’est patchouli

Hier, vous vous êtes peut-être demandé ce que Nez Bavard voulait insinuer en disant que les parfums au patchouli se concevaient comme des fragrances vulgaires. Et bien il voulait insinuer que parfois notre ami Patchouli traîne avec de vils personnages peu recommandables… Des gens comme Calvin Klein et ses acolytes : la vanille, l’ambre, le musc (des quartiers mal famés bien sûr), qui nous font des Euphoria à vous assassiner l’appétit le plus coriace qui soit.

Enfin, bon, pourquoi je dis tous ça, et bien parce qu’aujourd’hui nous allons parler d’une référence, d’un monstre, d’un mythe, d’une légende patchouli (oui, oui, j’en rajoute), je veux bien sûr parler du Patchouli de Réminiscence. Le rapport avec l’introduction? J’y viens…

Ne nous méprenons pas, ce parfum occupe une place importante dans la liste des fragrances patchoulitées, cependant, autour de lui, une époque mais surtout un univers olfactif se sont cristallisés. Créé en 1970 par Francis Camail, le Patchouli de Réminiscence est rapidement devenu une référence en réponse à l’engouement et à la fascination populaire pour les senteurs venues d’Extrême-Orient à cette époque. Mais le patchouli en a fait les frais, à tel point que pendant un moment, le terme désignait à lui seul un parfum bon marché de mauvaise qualité, souvent synonyme de vulgarité. Pour ne rien rajouter au folklore déjà véhiculé par ce parfum, la maison le qualifie aujourd’hui de « L’âme de Réminiscence ». Et malheureusement, le folklore est fidèlement perpétué par l’odeur.

Non pas que la fragrance soit désagréable, mais elle a tous les atouts d’un parfum vendu sur le marché : le rendu sur la peau est bas de gamme et les matières utilisées n’ont pas grand chose de convaincant pour redresser la barre. Le départ est puissant, un peu confit et tournant autour de notes ambrées, vanillées. Le stade suivant évoque tout à fait l’ambiance hippie, squat, bougie, peace, love, aime ton voisin, encens et compagnie : une sorte de mélange camphré, boisé et légèrement fumé. Le fond n’aura plus rien à voir avec la tête : très sec, on sent surtout le cèdre qui domine et une très petite touche ambrée. Je me suis demandé tout au long où se trouvait vraiment le patchouli dans cette création. Entouré de différentes choses plus présentes que lui, il est timide dans ce parfum (ce qui est carrément un crime de lèse-majesté) et fait, il faut bien le dire, un peu cheap. Je ne dirais pas que ce parfum est raté… Mais il est à mon sens un peu hors sujet (en terme d’odeur), et pas vraiment de qualité.

Les massacres en règle du patchouli n’ont pas tous appartenu à la vague hippie. La mode du patchouli est revenue il y a quelques années pour le pire et le meilleur, et le champion toutes catégories dans ce domaine fut Monseigneur Angel, avec pas moins de 30% d’essence pure de patchouli dans la composition. Même s’il faut reconnaître à Thierry Mugler une audace et un formidable coup de maître à l’époque de son lancement, on est quand même bien loin de la beauté et de la force de cette matière. Mais en cherchant bien, on peut à nouveau redécouvrir et apprécier notre ami Patchouli lorsqu’on le traite avec respect. A suivre…

7 Responses to “Mardi, c’est patchouli”


  1. 1 perfumeshrine 15 avril 2008 à 8:49

    Je n’ai pas testé Patchouli de Reminiscence encore, mais j’ai entendu des critiques pleins d’énthusiasme. Alors j’ai fait un lien à mon blog, parce que ce mois connu patchouli merite discussion.

  2. 2 Nathalie 15 avril 2008 à 9:24

    Un patchouli timide ??? Il faut que je le revoie celui-là je l’ai senti il y a très longtemps. Quelle bonne idée cette semaine du patchouli. Je l’aime beaucoup ce charmeur et j’adore quand il en fait des tonnes, je me réjouis de lire la suite !

  3. 3 henri123 15 avril 2008 à 11:19

    En effet, excellente idée que cette semaine du patchouli. Je suis d’autant plus curieux de lire la suite que c’est une note qui me séduit rarement quand elle domine. Mais je ne demande pas mieux que changer d’avis (je suis pratiquement novice en matière de parfum). Merci en tous cas pour votre blog, un des plus agréables à lire dans ce domaine.

  4. 4 jerryb 16 avril 2008 à 12:50

    Excellente idée que de lancer cette semaine du patchouli, mais je ne peux pas laisser passer ce qui est dit sur le Patchouli de Réminiscence. Je cous suggère de retourner prendre des cours pour re-sentir de belles matières premières (dont les patchoulis de différentes origines), parce que je ne peux pas laisser dire que ce parfum est de mauvaise qualité ! Il est certes très typé, mais ce Patchouli est une des plus beaux travail autour du patchouli, qui est bien le pilier du parfum contrairement à ce que vous dites. Il utilise les plus belles matières que la parfumerie n’utilise aujourd’hui que rarement (patchouli, benjoin, baume tolu, musc)et c’est un des plus beau équilibre agrumes-notes boisées-ambrées qui existe de tout les temps. Son évolution sur la peau est remarquable ! Alors, je comprends votre perception, mais ce n’est qu’une perception, pas la réalité propre de ce parfum. Rassurons les amateurs (qui sont surement des gens exigeants et de gout), vous êtes tout à fait de votre temps et plus que jamais dans l’époque, puisque la note est à la mode. Qu’il fasse hippies, difficile de dire le contraire, qu’il fasse sexuel, c’est peut être pour cela qu’on l’aime. Qu’il soit vulgaire et mauvais, là, non, on ne peut pas laisser dire ça !!

  5. 5 poivrebleu 17 avril 2008 à 12:25

    Bonsoir Jerryb,
    Je suis contente de vous lire à nouveau sur Poivre Bleu! Je m’attendais à une réaction un peu enflammée à propos du Patchouli de Réminiscence, car je sais à quel point ce parfum est presque considéré comme une institution. Cependant, je dois tout de même vous donner quelques indications.

    Mon jugement ici, s’appuie sur un travail cohérent que je mène sur cette senteur depuis plusieurs mois et qui a abouti à cette série de billets. Le patchouli est une matière que j’affectionne tout particulièrement en parfumerie et qui est pour moi l’une des plus belles et des plus riches. Soyez sûr que j’ai pris la précaution de sentir la matière à l’état brut, sous plusieurs formes et de l’essayer sur ma peau avant d’analyser les parfums qui ont été et qui seront décrits cette semaine.

    Mes billets n’ont aucune prétention, en ce qui concerne Réminiscence, je donne mon avis sur un parfum que j’ai personnellement trouvé bas de gamme et peu qualitatif, ce qui est une réalité toute aussi vraie que celle que vous décrivez. Vous avez vous aussi une perception, elle est juste différente de la mienne, et je pense avoir autant de goût que vous pour juger les parfums. Je n’ai pas dit que ce parfum sentait mauvais, je n’ai d’ailleurs pas dis qu’il n’était pas intéressant, il se trouve que, en comparaison de ce que j’ai pu sentir jusqu’à présent (comme senteurs avec un patchouli central), le Patchouli de Réminiscence ne m’a pas convaincue et m’a déçue. Tout ici est une question de sensibilité et rien n’est absolu…

    J’en profite pour répondre à Julien From Dijon qui a laissé un commentaire sur Mercredi, je suis loin de critiquer le mélange ambre, patchouli, vanille qui est souvent très réussi quand il est bien exécuté… Il faut juste choisir les bons éléments et savoir les agencer.

    Merci à tous pour vos commentaires et vos réactions!

  6. 6 Loïs de Murphy 23 mai 2008 à 5:23

    Bonjour, je suis ravie de votre semaine du patchouli car moins érudite que vous sur le sujet, je n’aimais pas Réminiscence non plus. Par contre, vous me donnez envie d’aller sentir Patchouli patch et Voleur de roses.

  7. 7 tomasi 16 décembre 2010 à 1:08

    bonjour il y a tellement de senteurs patchouli touttes differentes les une que les autres.et c est parfait c est ce qui permet de les comparer ..parfois on veux retrouver une senteur qu on a connut jadis .mais on ne peux s imaginer pas quil existe d autres patchouli a decouvrir ..du plus leger avec une couleur transparente au plus intense avec une robe d un brun fonce voir tres fonce..mais tous telement bons…le tout est de les trouver…je suis parfumeur et personnelement nous avons +- 27 patchouli tous different ..amitie…domi


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




La Wish-List de Nez Bavard

Parfums Bois d'Argent - C. Dior / Ambre Narguilé - Hermès / L'eau de l'eau - Diptyque / Angélique Noire - Guerlain / Splash Forte - IUNX / Egoïste - Chanel / Iris Silver Mist - Serge Lutens / Vétiver Tonka - Hermès
Bougies Amber Ambush - Memo / Foin Coupé - Diptyque / Maquis - Diptyque / Orangers en Fleurs - L'Artisan Parfumeur

Archives


%d blogueurs aiment cette page :