You Can’t Be Me, I’m a Rockstar / Thierry Mugler : Angel

Angel (c) Thierry Mugler

Ma première rencontre avec Angel de Thierry Mugler, fut en réalité celle que je fis avec Jerry Hall dans son habit de lumière, autour de mes 10 ans. J’aurais tout fait pour avoir ses cheveux. Malheureusement pour moi, ils sont beaucoup moins abondants et longs que les siens… Toujours est-il que je n’avais absolument aucune idée de l’odeur du parfum, et qu’une fois senti, je me suis vraiment demandé comment il était possible d’avoir une odeur aussi décalée de sa publicité. Plongée dans l’ambiance bleue et épurée d’un désert, omnubilée par les boucles et la bouche rouge du modèle, je me serai plutôt attendu à… quelque chose de plus… Finalement à quoi peut-on s’attendre avec une publicité de parfum? A rien.

Tout a été dit ou presque sur ce parfum devenu mythique dans les années 90 car fondateur d’une nouvelle famille olfactive : l’oriental gourmand. Angel aurait-il eu le même succès s’il était sorti à une autre époque? Un autre parfum aurait-il pu prendre sa place? Je ne sais pas. Ce qui est sûr c’est que c’est un parfum de rupture (à l’époque où il fut lancé), et que cela a participé à son extraordinaire succès. Il est devenu quelques années après son lancement le N°1 des ventes en France, et N°3 en Europe. Odeurs de fête foraine, de barbapapa… Oui, oui, bon, je trouve que l’aspect sucré n’est pas le plus frappant dans ce parfum. Moi je suis surtout emballée par l’impression de densité, quelque chose entre miel et terre avec une touche de poisseux pour le sucre (quand même) qui colle aux doigts. Le patchouli est présent très tôt et plus que le praliné et la vanille, c’est lui que je sens (Pas forcément sous le plus bel angle cependant). Même sur le fond où la rondeur se révèle, je pense à une tasse de café fort avec un carré de chocolat noir en train de fondre dedans. Rien à voir donc avec un flacon en étoile et un jus bleu!

Angel excelle en terme de matières lourdes et compactes. Il est souvent décrié pour cette raison et pour son côté infantilisant, qui a ouvert la voie aux parfums à tendance alimentaire ainsi qu’à bon nombre de copies plus ou moins réussies. Dans la même veine, on peut penser notamment à Lolita Lempicka pour Femme (1997) qui a largement profité du succès du premier (nous reviendrons sur cet exemple), mais aussi à Hypnotic Poison (1998) ou encore Dior Addict (2002). Je ne suis moi même pas une grande amatrice de ce type de parfums, mais ce premier opus sorti en 1992 fait exception. Car Angel n’a rien d’évident ou de facile. Il flatte l’instinct alimentaire de chacun, mais le fait en maniant les éléments avec audace, on est pas juste dans le méga-sucré-qui-sent-trop-bon-maman-tu-me-l’achètes… Après toutes les tentatives des concurrents pour obtenir un succès comparable, il faut reconnaître qu’Olivier Cresp et Yves de Chiris avaient eu une intuition de maîtres sur ce coup-là. Le changement opère une fois, pas 15.

You can’t be me I’m a Rockstar comme le dit si bien la chanson Rockstar de N.E.R.D … A quand le prochain parfum de rupture? J’ai hâte.

11 Responses to “You Can’t Be Me, I’m a Rockstar / Thierry Mugler : Angel”


  1. 1 Romuald 6 octobre 2008 à 4:40

    Un message un peu hors sujet pour vous signaler deux triste disparitions dans le monde de la parfumerie.
    La première est ce magnifique ambre de Maître Parfumeur Gantier «Ambre précieux» qui manquera certainement à ces nombreux amateurs et ”amatrices”. Malheureusement la liste des disparus de cette marque risque de s’allonger car la disparition des parfums MPG serait due à de sérieux problèmes de gestion qui mettraient la marque en difficulté. Espérons que tout va vite rentrer dans l’ordre et que la marque ne disparaitra pas.
    Autre disparition, moins inquiétante, mais tout aussi attristante, l’incroyable Angélique encens de la collection privée de Creed fait ses adieux. Ce parfum qui est certainement l’un des plus beau de la ligne Creed à été stoppé à cause d’une difficulté à se procurer certaines matières premières. Il n’est pas impossible que ce parfume revienne dans deux ou trois ans comme d’autres création de la marque l’on déjà fait, mais pour l’instant… Plus rien… Ou plutôt plus beaucoup : Il reste une bouteille chez Old England et une seule (après en avoir acheté deux) à la boutique Creed.
    Avis aux amateurs…

  2. 2 jeanne 11 octobre 2008 à 12:15

    Message dans le sujet : je trouve Angel admirable tout en le trouvant insupportable. Et c’est dingue le nombre de gens qui le détestent ! Et pourtant, toujours en tête des ventes… Je crois que le succès a été aussi lié à son mode de distribution, de communication, les fontaines, le « club », les courriers personnels, le sentiment d’appartenir à un cercle d’initiées, c’est ce qui a sans doute permis à cet ovni de percer, et aujourd’hui de se maintenir. L’intérêt d’Olivier Cresp pour toutes les inspirations « culinaires » en parfumerie a été ici a son summum de créativité. Et Jerry Hall et ses boucles d’or dans son décor de science fiction y ont aussi surement pour quelque chose !

  3. 3 poivrebleu 12 octobre 2008 à 6:51

    Assez d’accord avec vous Jeanne, la machine marketing a ici été très efficace et l’est sûrement toujours. Je suis un peu comme vous, j’admire Angel, mais c’est loin d’être un parfum à mon goût. Je suis d’accord pour dire que c’est l’une des meilleures créations d’Olivier Cresp (qui fera quelques années plus tard le Ange ou Démon que nous connaissons…).

    Romuald, je ne savais pas qu’ « Ambre Précieux » disparaissait, et je pense que c’est effectivement une très grosse erreur de le retirer de la ligne… Malheureusement, nous savons bien que les impératifs de rentabilité pèsent lourd sur les épaules des petites maisons comme Maître Parfumeur et Gantier, et vu l’état actuel de l’économie et du crédit, j’ai bien peur que les choses n’aillent pas en s’améliorant…

  4. 4 Ormonde Jayne Perfumery 19 octobre 2008 à 7:02

    Dear Poivre Bleu, We would be delighted to send you the Ormonde Jayne Perfumey Sample Programme which contains EDP strength samples of all ten perfumes.
    Please contact us with a mailing address.
    Sarah – PR for Ormonde Jayne

  5. 5 simone 21 octobre 2008 à 11:10

    Dear Poivre Bleu,
    I loved this posting.
    I was never fond of gourmet fragrances and the idea of smelling cotton candy was surreal.
    I had a short vision that women should smell flowery.
    But than, these last couple of years I have been trying to be bold and getting to know fragrances that can combine gourmet notes without being really gourmet.
    I love chocolate, nutty, fruit, caramel notes. But blended in such a wise way that one cannot think of food.
    Euphoria by Calvin Klein did the trick for me.
    It is not my best fragrance, but it has a gourmet side that I love.
    Lempika in the other hand, smells like sweet rice – a brazilian dessert made of cooked ric, condensed milk, with cinnamon on top. I tried on my skin and I had to prevent my on self of an act of self cannibalism🙂
    I usually like fruity fragrances like Tommy Girl for instance.
    The picture of the blue silvery dessert looks like another planet right?
    I loved it.
    But no matter what they show, I see tons of cotton candy, of mashmellows and pink, a lot of pinkish pictures, teddy bears and bows.
    Kisses Simone.

  6. 6 Un canard aux pates de la meme longueur surtout la gauche 21 octobre 2008 à 12:03

    J’adooooooooooooore ce parfum !! Mais la réponse est ailleurs….

  7. 8 paloma 26 octobre 2008 à 5:07

    j’apprécie beaucoup votre blog et le lis fréquemment sans intervenir… je me permets de réagir sur le premier commentaire, celui de « romuald », parlant de l’arrêt de commercialisation d’angélique encens et de certains maitre parfumeur et gantier.. si cette personne pouvait nous en dire plus, car je n’ai rien trouvé d’officiel là-dessus, ni même une autre source.. merci et désolée du hors sujet..

  8. 9 Romuald 27 octobre 2008 à 8:17

    En réponse à Paloma (et encore pardon pour le hors sujet).
    Il semble que Ambre Précieux ne vas pas disparaître. MPG à en effet, connu quelques problèmes financiers. MPG est une petite structure à échelle humaine et c’est ce qui fait son charme et son originalité mais aussi sa fragilité. Aussi, ils ont vécu plusieurs mois sur leur stock car leur fournisseur ne livrait plus les parfums. Ambre Précieux et Grain de plaisir avaient donc disparu de la circulation. Le risque était que MPG ferme définitivement, mais il semble que tout va mieux car Ambre précieux serait disponible d’ici deux semaines. Si vous êtes impatients(es) il faudra les contacter pour vous mettre sur une liste d’attente car les amateurs sont nombreux.

    Pour Angélique encens, c’est une autre histoire. Le Parfum ne sera plus produit dans la ligne «parfume exclusifs» mais on peut imaginer le retrouver dans quelques années dans la ligne grand public. Pour l’instant rien n’est prévu et les vendeuses de la boutique Creed restent assez vague et évoquent une difficulté à se procurer les matières premières. Au cas ou, j’ai fait des réserves…

    Pour revenir à Angel… Je pense que ce parfum aurait mérité d’être un parfum de niche assez peu distribué car sa diffusion à grande échelle à été l’occasion d’un détournement en objet de culte « Girly », « POP » et régressif. J’imagine qu’un Musc Ravageur aurait pu connaitre un même destin alors que son statut de parfum de niche nous pousse à l’aborder avec plus de respect.

  9. 10 Nathalie 4 novembre 2008 à 9:55

    Parfum de rupture, à contre courant des pâles jus ozoniques des années 90, et réhabilitant le patchouli, Angel est vraiment, comme vous le dites, une rock star!

    Yves de Chiris, dont, j’ai eu la chance de suivre un passionnant ( et unique malheureusement) cours de marketing, explique que pour créer un grand succès comme Angel, il faut, bien sûr, de l’innovation, mais pas trop, juste la bonne dose et ensuite « prendre la main du consommateur et l’inviter à découvrir de nouvelles sensations », d’où le choix de ces matières généreuses et régressives mais aussi et surtout le choix d’une nouvelle façon de communiquer autour du parfum, le parfum a été expliqué, et les clientes entourées, c’est ainsi que, peu à peu, le mythe est né.

    Un vrai modèle de cohérence entre composition et communication qui doit beaucoup aussi à Véra Strubi.

  10. 11 asdetrèfle 31 mars 2010 à 1:16

    Un MONUMENT ! une vraie création originale, souvent copiée jamais égalée…ouf.
    Non, angel ce n’est pas un basique accord chocolat-vanille…!!!
    il est si complexe et surtout il évolue si différemment sur les peaux! Pas étonnant qu’il soit souvent détesté, dépasser les 2 pulvérisations est un crime ! (pour le nez des autres), et puis si souvent porté par des femmes sans classe, qu’il a pâli d’une mauvaise image, totalement injustifiée.
    Pour ma part je l’ai porté avec passion pendant 20 ans..il ne m’a valu que des compliments (et bien sûr des jalousies ^^) il était ma seconde peau, 1 alchimie parfaite que je n’ai jamais retrouvée avec aucun autre parfum.
    Il paraitrait qu’il aurait été reformulé récemment ? J’espère que non….
    Car il reste mon parfum arme de séduction n° 1😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




La Wish-List de Nez Bavard

Parfums Bois d'Argent - C. Dior / Ambre Narguilé - Hermès / L'eau de l'eau - Diptyque / Angélique Noire - Guerlain / Splash Forte - IUNX / Egoïste - Chanel / Iris Silver Mist - Serge Lutens / Vétiver Tonka - Hermès
Bougies Amber Ambush - Memo / Foin Coupé - Diptyque / Maquis - Diptyque / Orangers en Fleurs - L'Artisan Parfumeur

Archives

Poivre Bleu sur Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.


%d blogueurs aiment cette page :