Damned ! Qu’est devenu mon « For Her » ?

flacon-for her intenseSi vous ne saviez pas encore que j’avais un problème avec les flankers, ce billet est  votre réponse. Narciso Rodriguez vient de sortir une édition limitée, intitulée « For Her & For Him Musc Collection ». Laquelle viendra enrichir For Her d’une Eau de Parfum Intense, et For Him d’une Eau de Parfum.

Sincèrement, j’adore le travail de Narciso Rodriguez, je porte avec un plaisir non dissimulé l’eau de toilette et l’eau de parfum For Her qui sont pour moi une superbe réussite à tous les points de vue. J’admire Essence, pour ce qu’il apporte de moderne et de différent dans le paysage des parfums actuel (comme l’avait fait d’ailleurs For Her), même s’il ne me convient pas vraiment. Et enfin, For Him exerce sur moi un drôle d’effet magnétique que j’ai du mal à contrôler.

Je ne pensais pas que le virus du « flanker rapide » aurait touché ses parfums, mais ma visite hebdomadaire chez Sephora m’a rappelée à l’ordre. Je n’ai pas encore senti l’eau de parfum For Him, mais j’ai été franchement surprise en sentant l’eau de parfum intense For Her. L’intensité est relativement discutable (en tout cas sur moi), car je le trouve un peu fluet et il manque cette impression de richesse et de texture que l’on attend dans une version intense. Mais surtout, on a perdu toute la spécificité du parfum, et la signature olfactive si particulière qui avait fait son succès est totalement écrasée sous un bouquet de fleurs blanches somme toute assez banal. Exit le côté sombre et un peu sale que j’aimais tant, exit le caractère de l’accord musc-patchouli… La féminité de cette eau intense n’a plus grand chose à voir avec celle de l’aînée et moi, je préfère celle de l’aînée. Le jasmin, l’ylang-ylang et la fleur d’oranger qui composent cette nouveauté me laissent bizarrement une forte impression de lilas… Le fond retrouve tant bien que mal la touche de musc que l’on connaît, mais l’ambre y est plus présente.

Le parfum n’est pas mauvais, non. Mais il fait pâle à côté de son voisin et me donne une impression de fait « à la-va-vite » , ce qui est bien dommage, tant je suis sûre que cette marque est prometteuse dans ses créations parfums. Vous me direz, ce n’est qu’une édition limitée, bientôt je l’aurai oubliée !

Musc Collection « For Her Eau de Parfum Intense » ; 50ml et 100ml : 78€ et 100€

7 Responses to “Damned ! Qu’est devenu mon « For Her » ?”


  1. 1 anonymous 10 octobre 2009 à 11:07

    C’est dommage d’avoir un si beau flacon (qui me fait penser à Wanted de Helena Rubinstein) qui apparemment n’est pas à la hauteur de ses forme et textures visuel …

  2. 2 Muguette 25 octobre 2009 à 7:23

    Je suis pas contre les « vrais » flankers, ceux qui déclinent l’original comme des « variations sur un thème », comme flower par exemple. Les flanker de Miss Dior me fond dresser les cheveux sur la tête pour de nombreuses raisons, par contre. Pour poison, je sais déjà qu’on n’est pas d’accord, mais je continue à penser que l’idée de plusieurs parfum autour du thème du poison est bonne, même si le résultat pour certains n’est vraiment pas terrible… Pour celui-ci, portant moi-même For Her (je préfère l’edp), j’ai été super déçue aussi. Je vais quand-mÊme le tester sur peau pour voir ce que ça donne, sans conviction.

  3. 3 poivrebleu 27 octobre 2009 à 8:12

    Muguette,
    Je ne suis pas systématiquement « contre » les flankers. J’apprécie comme vous, lorsque le travail est bien fait et qu’il ne trahit pas l’original. Il y a certaines séries que je n’aime pas en effet, mais je peux comprendre que l’on ne partage pas mon avis.
    Sur ce dernier cas, je n’ai pas senti la variation, alors qu’elle aurait pu être intéressante, c’est ce qui est le plus dommage je trouve. Il semble que la version homme soit bien mieux réussie, j’irai voir…

  4. 4 Muguette 30 octobre 2009 à 7:08

    Je suis aussi frustrée que toi, d’autant que je trouve le flacon sublime, j’aurais adoré l’avoir, le flacon d’essence est encore polus magnifique, mais encore un qui malgré ses qualités n’est pas pour moi, damned! Il sera peut-être pas mal pour ma mère qui a beaucoup porté Chanel5, mais comme héritier de ce dernier je raffole d’Iris Poudre de Malle, qu’en penses-tu?

  5. 5 poivrebleu 1 novembre 2009 à 11:41

    Bonjour Muguette,
    Essence développe en effet un construction intéressante autour des aldéhydes. Je ne sais pas si je verrai Iris Poudre comme héritier du N°5, même si j’adore ce parfum. Il a plus de chaleur que ce dernier, même s’il se veut très classique. Comme variante au N°5, je ne me lasse pas du N°22 que je préfère d’ailleurs.

    J’en profite pour vous dire que j’ai eu l’occasion de sentir le For Him Musc Collection, et que j’ai été agréablement surprise du résultat. Autant je n’ai pas trouvé que le travail sur For Her ait été concluant, autant sur le masculin, on retrouve vraiment la signature de départ bien réchauffée avec une poignée de musc dont on devine clairement l’animalité, ce qui n’est pas pour me déplaire. Comme je le disais un peu plus haut, les flankers sont intéressants lorsqu’ils apportent quelque chose à la compréhension de l’original. Cela a d’ailleurs été le cas pour le dernier Flower Essentielle de Kenzo vraiment très réussi.

  6. 6 Muguette 1 novembre 2009 à 2:05

    Désolée d’insister, mais je rêve d’une vague de Flankers: « Mitsouko-Classique » « Diorissimo-Classique » « Chanel5-Classique » etc. avec sur leurs boîtes: »contient allèrgènes, ne pas vaporiser sur la peau ».
    Pour Flower Essentielle, il faudra que je prenne le temps de le découvrir, je n’ai fait que le sentir vite-fait (j’étais là pour Wanted) et ça m’a semblé à première vue superficielle entre l’original et la version intense (dans le flacon opaque rouge).
    Concernant Chanel No22, je ne connais malheureusement pas! Mais Iris Poudre est un de mes préférés chez Malle (avec lipstick Rose, Une Fleur de Cassie, En passant et Thérèse). Vous qui n’aimez pas la violette, aimez-vous l’Iris?
    Muguette

  7. 7 poivrebleu 1 novembre 2009 à 5:05

    (Rires)
    Oui, c’est vrai je n’aime pas trop la violette, mais j’apprends à l’apprivoiser de temps en temps. J’ai en revanche une grande admiration pour l’iris, que je porte volontiers, notamment chez Dior avec Dior Homme. J’aime aussi beaucoup l’Iris Poudre de chez Malle, et ô surprise, j’apprécie de plus en plus Insolence malgré la note de violette (mais je ne le porterai peut-être pas). Vous avez raison d’insister, relancer les classiques dans leur formulation originale serait merveilleux et le chiffre d’affaires qui en résulterait ferait peut-être réfléchir les maisons de parfums quant à la nécessité de tout aseptiser et tout ramener au risque 0. Je suis prête à parier que ce type d’opération aurait un succès incroyable et que tous les stocks seraient écoulés en 2 jours… Encore faut-il le faire!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




La Wish-List de Nez Bavard

Parfums Bois d'Argent - C. Dior / Ambre Narguilé - Hermès / L'eau de l'eau - Diptyque / Angélique Noire - Guerlain / Splash Forte - IUNX / Egoïste - Chanel / Iris Silver Mist - Serge Lutens / Vétiver Tonka - Hermès
Bougies Amber Ambush - Memo / Foin Coupé - Diptyque / Maquis - Diptyque / Orangers en Fleurs - L'Artisan Parfumeur

Archives

Poivre Bleu sur Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.


%d blogueurs aiment cette page :