Brève de flacon

Si vous lisez Céline Ellena sur Chroniques Olfactives, vous avez sûrement remarqué sa faculté à dépeindre les atmosphères olfactives du quotidien avec humour, minutie et émotion : c’est bien normal lorsque l’on est Nez.

Si ensuite vous avez toujours voulu savoir ce que le métro parisien dégageait comme parfum, vous trouverez la réponse dans cet article de Rue89 pour lesquels ses talents ont été requis. La parisienne que je suis a enfin trouvé la réponse (ou du moins une partie) aux mystérieuses odeurs de la Ligne 14.

Bon voyage sur les lignes de la RATP !

9 Responses to “Brève de flacon”


  1. 1 marion 26 février 2010 à 12:21

    « A Opéra/Havre Caumartin, c’est « crotte de souris et plastique chaud, surtout en fin de journée, conséquence du freinage  »
    ça y est! enfin qqn qui met des mots sur cette odeur nauséabonde qui colle aux narines! Pas super glamour mais tellement vrai… Une autre facette du chic parisien, quoi!

  2. 2 carmencanada 26 février 2010 à 7:03

    Merci d’avoir signalé la parution de cet article, J.! La découverte de l’odeur du RER à Châtelet Les Halles, vers le milieu des 80s, a été assez traumatisante pour la Montréalaise que j’étais (le métro de Montréal ne pue pas). Quant aux relents de pipi croupi mélangé au muguet de certaines stations, il faut au minimum une écharpe imprégnée de Filles en Aiguilles pour s’en prémunir…

  3. 3 Méchant Loup 26 février 2010 à 8:26

    Trés intéressante mise en lumière.
    Il parait que l’odeur de la ligne 14 est la même que celle qui existait lors de la construction du métro à Paris. L’odeur d’oeuf pourri (anhydride sulfuré) est du à la réaction chimique du métal des cannalisations et de l’eau, des feuilles en décompositions, des écoulements et des infiltrations. Elle ne s’estomperait qu’après … 30ans. En attendant, il faut traiter, nettoyer, et faire avec ! Pour le nettoyage des stations, c’est du pamplemousse puissance 10 qui est utilisé !
    Avec vous remarqué que la Gare RER de Gare de Lyon sent le mimosa ? Et sur ce point, je rejoins Anne Garrot, le matin, parfois, lorqu’il vient d’être appliqué et que la microcapsules libèrent le parfum, cela peut soulever le coeur… paradoxe difficile a gérer.
    Pour ma part, l’odeur « ratp » que j’aime le plus, c’est celle du des Rer A quand ils sont neufs : quelque chose entre Cuir Belluga, les poupons pour enfants et Black de Bulgary..si si !
    Merci Celine et Poivrebleu de parler du métro sous un autre angle que le noir !

  4. 4 poivrebleu 26 février 2010 à 1:51

    Bonjour Carmencanada,

    Je veux bien vous croire, ça ne m’étonne pas que le choc olfactif ait dû être violent lorsque l’on est habitué à des environnements plus neutres. Actuellement à Barcelone, je constate que l’odeur du métro est bien moins présente (mais pas absente) : il est très moderne et visiblement construit différemment. Mais je me dis presque qu’il lui manque un peu de personnalité ! L’odeur du métro fait partie de nos habitudes lorsque l’on vit à Paris, on finit presque par l’apprécier. Je serais curieuse de savoir ce que sent le métro de NY ou de Moscou ! Les connaissez-vous ?

  5. 5 poivrebleu 26 février 2010 à 1:56

    Moi j’aime l’odeur de la station Auber, mais lorsque l’on remonte en surface, juste avant de sortir, on passe devant une enseigne de boulangerie qui nous déverse en quantité ses effluves synthétiques de pain chaud et de viennoiseries… je suis assez d’accord à propos de l’odeur de mimosa de la gare de Lyon, je n’avais pas su mettre un nom dessus jusqu’à présent. Pour ma part, j’y suis rarement le matin, je connais mieux la Porte d’Orléans qui sent les pneus et la poussière…

  6. 6 poivrebleu 26 février 2010 à 2:00

    Bonjour Marion !

    Que peux-tu nous dire sur l’odeur de Genève, y a-t-il un endroit particulier où l’odeur est très présente et toujours la même ?

  7. 7 Méchant Loup 26 février 2010 à 2:58

    Pour moi, celui de New York sent le ballast, le goudron, l’humidité. Celui de Barcelone est effectivement très peu odorant par rapport à Paris, mais c’est sans doute parce qu’il est moins humide.

    Celui de Tokyo est très neutre et hyper propre, l’odeur est du coup presque ozonique et métallique dans les stations. Dans les trains, les sièges en skai ou en velour, très agés mais parfaitement entretenus sentent parfois le moite, l’humide.

    Par contre, je ne connais celui de Moscou.

    A savoir à Barcelone : l’été, les stations non climatisées sont de vraies étuves… il vaut mieux être dehors ou dans les trains.

  8. 8 tambourine 1 mars 2010 à 7:17

    c’estvrai ça méchaant loup, celeui de Ny a aussi une odeur particulière, notamment d’humidité!

    article très intéressant en tt cas, merci de nous l’avoir signalé poivre bleu…

    ce qui m’a marqué aussi en termes d »odeurs, c’est celle de bangkok, dans la ville, une oduer d’humidité constante, d’eaux croupies, et de bouffe mélangée, dure à supporter au début et pourtant à laquelle on sh’abitue parce qu’elle fait partie de la culture de ce pays…

  9. 9 Noisette 4 mars 2010 à 6:58

    Bonjour Poivre Bleu !

    Contente de lire que le parfum « métro parisien » suscite de l’intérêt.

    Venant de Bruxelles, je ne me « sens » pas à Paris tant que je ne suis pas en présence de cette odeur qui arrive bien vite à la sortie de la Gare du Nord. Tout le monde semble la trouver désagréable, y compris mon copain Foxy qui a vécu plusieurs années à Paris. Pour moi, il s’agit d’un repère, voire de quelque chose de rassurant. Bizarre, non ? Par comparaison, je la trouve beaucoup moins désagréable que l’odeur du RER.

    Quant aux effluves synthétiques, je trouve cela terrible. Récemment, le doc du dimanche de la 5 a abordé le thème, et les Belges ne semblent pas en reste côté marketing olfactif. Je peux confirmer : l’odeur de pop-corn qui nous inonde lorsqu’on entre dans un cinéma est bien synthétique … c’est d’ailleurs marrant de traquer les diffuseurs et de lancer une petite remarque devant des consommateurs incrédules.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




La Wish-List de Nez Bavard

Parfums Bois d'Argent - C. Dior / Ambre Narguilé - Hermès / L'eau de l'eau - Diptyque / Angélique Noire - Guerlain / Splash Forte - IUNX / Egoïste - Chanel / Iris Silver Mist - Serge Lutens / Vétiver Tonka - Hermès
Bougies Amber Ambush - Memo / Foin Coupé - Diptyque / Maquis - Diptyque / Orangers en Fleurs - L'Artisan Parfumeur

Archives

Poivre Bleu sur Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.


%d blogueurs aiment cette page :