Grand prix du parfum : la voix du public

Cette année, pour le Grand Prix du Parfum de la Fragrance Foundation, le système de vote a décidé de faire la part belle au grand public, alors qu’il ne pouvait voter que sur une seule catégorie les années précédentes. En 2010, sur 11 prix, 7 seront décernés par le grand public via un vote électronique en ligne sur le site de la Fragrance Foundation ainsi que sur celui de Marie-Claire.

C’est une grande opportunité pour le grand public de s’exprimer sur les sorties 2009 et de récompenser les parfums qui auront su apporter quelque chose de plus à l’univers de la Parfumerie. Autant vous dire qu’il faut en profiter pour s’exprimer !

Pour voter c’est par là : Fragrance Foundation, et par là : Marie-Claire

8 Responses to “Grand prix du parfum : la voix du public”


  1. 1 JulienFromDijon 16 mars 2010 à 1:25

    J’ai essayé de voter, mais au bout de la 6ème catégorie j’étais écœuré. Je ne me reconnais pas dans les flacons proposés.
    On peut saluer le recours à un vote plus démocratique, et l’extension à plusieurs catégories.
    Mais au final, cette cérémonie ressemble plus aux Gérard du cinéma qu’aux César. C’est une parodie grotesque.

    Je peux tracer un parallèle avec les élections dans les pays communistes, où tous les candidats appartiennent au même parti.
    Je peux même dire d’avance que le gagnant va brandir une légitimité factice. On ne peut pas être le plus X parfum quand tous les parfums n’ont pas été représentés.
    Et le prix remis n’a presque aucune valeur à mes yeux.

    Le vote s’attache plus à représenter 8 marques différentes que 8 créations.
    Il y a des parfums dont je ne me rappelais même pas l’odeur, je me demande ce que le grand public -moins passionné- aura voté : pour ce que représente le parfum plutôt pour ce qu’il sent vraiment ?
    Et je ne sais pas si ce genre de cérémonie se prête bien au parfum.
    1 – Comme pour les césars ou oscar, il vaudrait peut-être mieux un jury impartial de connaisseurs, qui pourrait par son vote nous recommander quelque chose de nouveau, une belle création qu’on n’a pas remarqué et qu’il faut aller voire/sentir. J’ai l’impression qu’avec le niveau de connaissance du grand public sur la parfumerie, et le choix restreint proposé au vote, cela reviennent à recopier la liste des best sellers en tête de gondoles. Enfoncer les portes ouvertes. Autoglorification des marques. Joli tampon « reconnu par le public » sur la boîte du parfum.
    Tout celà va à l’encontre de l’essor de la parfumerie en tant qu’art.
    2 – Les beaux parfums emblématiques sont intemporels, pour moi « Après l’ondée » (1906), « Joy » (1929), « Chamade » (1969) et d’autres plus récents, sont toujours d’actualité. C’est par nostalgie qu’un cinéphile va regarder Metropolis (1929), et en dépit du caractère génial du film à l’époque, il est très daté. J’ai l’impression que ce genre de cérémonie du parfum tend à concourir à ce que la vague de création médiocre de l’année en cour vienne effacer celle de l’année précédente, dans une grande politique d’oubli (et de lavage de cerveau).

    (mais sinon cette cérémonie a au moins le mérite d’exister, et doit demander du travail à être organiser)

  2. 2 Tom 16 mars 2010 à 1:52

    La réaction de JulienFromDijon me semble très intéressante et éclairante.
    Naturellement,pour les véritables amateurs de parfum, cet appel à un vote du grand public peut ressembler à une sorte de mascarade et on se doute bien que les votes ne reposeront généralement pas sur une appréciation raisonnée des parfums proposés. En revanche, un tel événement participe de la médiatisation nécessaire de l’art de la parfumerie. Même si on commence par les plus commerciaux, le public est et sera de plus en plus sensibilisé. Des commentaires, des articles, peuvent faire évoluer les choses.
    La comparaison avec le cinéma fonctionne parfaitement. Il y a des prix plus confidentiels, et grâce à ça, certains apprennent, une fois de temps en temps, à sortir des sentiers battus et à voir des films peu diffusés, expérimentaux, etc.
    Pourquoi n’y aurait-il pas aussi le label « art et essai » pour le parfum ou quelque chose comme les « Cahiers du parfum » ?

    Pour en revenir à la Fragrance Foundation, je crois qu’il y a aussi des prix décernés par des spécialistes. La donne est donc plus ouverte.

  3. 3 Le Musc et La Plume 8 avril 2010 à 4:21

    Oui, la réaction de Julien est très intéressante mais il faut peut-être préciser qu’il s’agit de récompenser les nouveautés de l’année ! Moi aussi j’aime bien les vieux nanars (pour reprendre la comparaison avec le cinéma) mais il faut aussi féliciter les petits derniers ! y’en a quand même des bons (parfois…)

  4. 4 Charlesdelille 10 avril 2010 à 8:05

    Tout à fait d’accord avec Julien. Ce n’est pas avec ce genre de sélection qu’on va tirer la parfumerie vers le haut. Filles en aiguilles de Lutens et Patchouli,pour homme de Nicolaï sont bien des nouveautés 2009 si je ne m’abuse, et auraient largement mérité d’être sélectionnés.
    Et puis Only The Brave comme meilleur flacon …. du bling-bling kitsch de mauvais goût qui me laisse pantois …

  5. 5 poivrebleu 10 avril 2010 à 12:39

    Bonjour Charlesdelille,

    Même si ce prix peut parfois faire grincer des dents, je pense qu’il est utile, bien que parfois la sélection des nominés soit relativement obscure. Le prix des parfumeurs et des spécialistes est là pour rétablir plus ou moins un certain équilibre. Je trouve intéressant sur ce plan de confronter l’avis de la profession avec celui du public. La distance entre les 2 choix montre qu’il y a du chemin à faire et matière à s’améliorer.

  6. 6 Charlesdelille 11 avril 2010 à 8:50

    J’ai peur de passer pour un snob, mais je me dis de plus en plus qu’il y a (au moins) deux catégories de parfums : ceux dont le but est de rapporter un max et de plaire au plus grand nombre, quitte a créer son « jus » en fonction de tests et études de marché (et qui qualitativement me laissent, en général, sur ma faim), et les autres, qui ont aussi un but commercial fait pas se leurrer, mais qui ont au moins le mérite d’essayer de proposer des produits de qualité et originaux. J’avoue être admiratif devant le travail de Serge Lutens, même s’il n’est pas le seul parfumeur digne de ce nom.
    Voilà, effectivement il en faut pour tout le monde, ce que je regrette le plus, c’est que le parfum de qualité cheap devrait être vendu à un prix cheap, ce qui malheureusement n’est pas toujours le cas.

  7. 7 rebieFR 12 avril 2010 à 4:18

    D’accord avec Julien à 100%, à force de proposer des parfums médiocres, les clientes lambda ne savent plus ce qu’est un beau parfum. Alors en effet, je pense que ce sont les marques et leur stratégie marketing qui sont récompensées et non la qualité et l’originalité du Parfum. Heureusement, il y a quand même un prix des parfumeurs et un prix des spécialistes pour relever le niveau.
    Charlesdelille, j’aime bien votre sélection mais les deux parfums que vous citez appartiennent à la catégorie « niche » et ne sont pas pris en compte pour le vote grand public.

  8. 8 place2foot 12 mai 2010 à 2:11

    Merci d’avoir un site intéressant


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




La Wish-List de Nez Bavard

Parfums Bois d'Argent - C. Dior / Ambre Narguilé - Hermès / L'eau de l'eau - Diptyque / Angélique Noire - Guerlain / Splash Forte - IUNX / Egoïste - Chanel / Iris Silver Mist - Serge Lutens / Vétiver Tonka - Hermès
Bougies Amber Ambush - Memo / Foin Coupé - Diptyque / Maquis - Diptyque / Orangers en Fleurs - L'Artisan Parfumeur

Archives

Poivre Bleu sur Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.


%d blogueurs aiment cette page :