Archive for the 'Billets invités' Category

Une odeur très spirituelle

baby blue eyes
Depuis l’ouverture du blog, j’ai parfois pensé à utiliser le principe du billet invité, mais n’avais pas trouvé de co-auteur… Puis Furoshiki m’a proposé hier de publier un petit instantané olfactif. Voici donc ce qui est dit de ma chambre :

PoivreBleu n’est pas à Paris, il s’est absenté de la belle ville pour quelque temps au pays de la brique et de l’accent chantant. Après un passage express dans son antre, pour récupérer deux/trois choses indispensables à lui faire parvenir, voici un instantané olfactif pour les lecteurs et lectrices de son blog.

Ouvrir la porte et entrer non pas dans un lieu, mais dans une rhapsodie olfactive. La pièce est sombre, les volets sont fermés et ce qui frappe d’abord, c’est ce mélange très harmonieux de multiples senteurs qui ont tout imprégné. Rien ne domine et toutes se fondent subtilement. C’est comme entrer dans un coffret. Il faut fermer les yeux. Il y a là ensemble, l’esprit en suspension de : Cuir Beluga, Voleur de roses, L’Heure bleue, M7, Chanel n° 22, Cristalle, Eau noire, Bois Farine, Poivre piquant, Le Feu, Ambre précieux, White Aoud, Ambre Sultan, White Musk, Kiki, Chance… et tout ce qui à un moment ou à un autre a été pschitté, humé, vaporisé sur mouillettes ou sur la peau. Une vraie caverne de Nez Bavard, vous dis-je, et ce n’est pas fini…

Source de l’image : Baby blue eyes / Nemophila menziesii / ネモフィラ / ルリカラクサ – Photo par Tanaka Juuyoh, licence Creative Commons

Publicités

Rose et parfumée, toute la semaine / A Roses’ Perfumed Week / Contribution

Read this post in English!

Je vous propose aujourd’hui le témoignage d’un homme, J.R. Faliu largement connu dans le monde aéronautique pour sa passion sans limite pour le vol à voile qui un jour tomba amoureux des rosiers de sa belle-mère et qui depuis passe la moitié de son temps à s’occuper des ses plantations (l’autre partie étant réservée au vol à voile). Lisez et voyez jusqu’où le parfum des roses nous emmène!

Témoignage de J.R.Faliu

C’est à 53 ans passés que j’ai découvert les roses. Et leur parfum ! Auparavant les voyages, la pédagogie, la vie de famille et les sports aériens étaient mes principaux objectifs.
Car en définitive, c’est leur parfum plus que leur beauté qui m’interpelle chez les roses. On ne peut qu’être passionné une fois qu’on s’est approché de leurs corolles. Des roses, il y en a des milliers, des botaniques, des hybrides, des anglaises, des simples, des très doubles, des remontantes, des buissons, des grimpantes, des monstres, et des qui sentent mauvais ! Mais ce sont les roses anciennes, les roses de France, dont le parfum est le plus merveilleux, le plus évocateur, celui qui s’imprègne dans notre cerveau.
Avoir des roses près de soi est un véritable bonheur du matin au soir. En évitant cependant les heures chaudes de la journée, pas trop favorables à leurs puissants attraits.
En tout premier lieu, il faut savoir que je possède, non, mieux, que 150 roses me possèdent ! Autant sur ma terrasse que dans mon jardin à la campagne parisienne. Je les connais par leur petit nom, bien entendu, et quand  » j’en fais le tour « , je sais par où je commence, et par où je finis ! Car, si de prime abord, certains se contentent de dire :  » Elles sentent bon  » en insistant un tant soit peu, on réalise que leurs parfums diffèrent grandement. Donc, dès que j’en respire une, un grand plaisir, et des images m’envahissent. Et je me laisse entraîner, avec délice, à ces rêveries…
Les variétés qui me plaisent le plus sont les suivantes. Et vous allez voir combien évocateurs sont leurs noms : Etoile de Hollande, Cuisse de Nymphe Emue, Roseraie de l’Haÿ, Constance Spry, Alfred Colomb, Crimson Glory, Ferdinand Pichard, Yolande d’Aragon. La liste n’a pas de fin….
Il est certain que nombreux, si pas tous, sont les parfums qui intègrent dans leur composition, l’huile essentielle de rose. Et aucun produit synthétique ne saurait la remplacer !

English Version

JR Faliu tells more about him

It is after my 53rd birthday that I was  » hit  » by roses. And their perfume. Before that, trips abroad, pedagogy, family life, and air sports were my main objectives;
Because, after all, it is their perfume, more than their beauty, that got me enthralled. Once you’ve approached them, you can only live a passion with roses. There are thousands of roses, botanic, hybrids, English,simple, very double, reblooming, bushes, climbing, monstruous, and even stinking ! But it is Old Garden Roses, the roses of France, who possess these unchallenged scents. The ones that go direct to your heart and brains.
Living in the vicinity of roses is a true happiness, morning to evening. Avoiding though the warmer hours of the day, while they’re having a rest.
To star with, you should know that I possess… No, better, I am possessed by 150 rose bushes ! As many can be found on my terrace as in my country-house garden. I do know them by their  » little  » name, and when I tour them, I know where to start and where to finish. If some people are satisfied saying :  » Their smell is gorgeous « , if you go a little deeper, they have quite different fragrances. So, as soon as one scent hits me, I find myself happy, dreaming, and forgetting what might be going on around !
My  » favourites  » are… And you’ll see how inticing their names are : Etoile de Hollande, Cuisse de Nymphe Emue, Roseraie de l’Haÿ, Constance Spry, Alfred Colomb, Crimson Glory, Ferdinand Pichard, Yolande d’Aragon. The list is endless.
It is obvious that most, if not all, perfumes for sale, integrate the  » essential oil of rose  » . No chemical product can compete with it.

Photos by Poivrebleu


La Wish-List de Nez Bavard

Parfums Bois d'Argent - C. Dior / Ambre Narguilé - Hermès / L'eau de l'eau - Diptyque / Angélique Noire - Guerlain / Splash Forte - IUNX / Egoïste - Chanel / Iris Silver Mist - Serge Lutens / Vétiver Tonka - Hermès
Bougies Amber Ambush - Memo / Foin Coupé - Diptyque / Maquis - Diptyque / Orangers en Fleurs - L'Artisan Parfumeur

Archives

Poivre Bleu sur Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.