Archive for the 'Divers' Category

Tout nouveau, tout beau !

Rénovation, ravalement de façade et déménagement : les nouveaux articles de Poivre Bleu sont à présent disponible ICI!

PS : Vous retrouverez également tous les anciens articles de Poivre Bleu sur le nouveau site.

Publicités

Finalisation !

Et voilà, nous arrivons au bout de nos peines ! La nouvelle version de Poivre Bleu sera mise en ligne ce soir. Pendant quelques jours, lorsque vous taperez « poivrebleu.com », vous pourrez arriver sur l’une où l’autre des versions du site.

En revanche, d’ici moins d’une semaine, ce blog repassera à l’adresse https://poivrebleu.wordpress.com , que vous avez connue au tout début. Si vous aviez inscrit cette adresse dans vos favoris : actualiser-là pour celle-ci : http://poivrebleu.com , comme je vous le disais, dans moins d’une semaine, elle vous dirigera naturellement vers la nouvelle version.

Voilà, j’espère avoir été claire ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser sur la page Facebook de Poivre Bleu !

Brève de flacon

Si vous lisez Céline Ellena sur Chroniques Olfactives, vous avez sûrement remarqué sa faculté à dépeindre les atmosphères olfactives du quotidien avec humour, minutie et émotion : c’est bien normal lorsque l’on est Nez.

Si ensuite vous avez toujours voulu savoir ce que le métro parisien dégageait comme parfum, vous trouverez la réponse dans cet article de Rue89 pour lesquels ses talents ont été requis. La parisienne que je suis a enfin trouvé la réponse (ou du moins une partie) aux mystérieuses odeurs de la Ligne 14.

Bon voyage sur les lignes de la RATP !

En attendant le retour du printemps…

… Je profite de ces premiers jours de 2010 pour vous souhaiter à toutes et à tous une belle et heureuse année ! J’espère que vous avez bien noté noir sur blanc vos bonnes résolutions, pour être sûrs de ne pas les tenir (comme dirait une bonne amie) ! L’hiver nous a définitivement rattrapés et il faudra patienter jusqu’au mois de mars pour voir réapparaître des températures plus clémentes. En attendant, donc, je me suis mis en tête de faire une petite rétrospective.

Cela fait maintenant 3 ans (depuis le 6 décembre 2006) que Poivre Bleu est apparu et que Nez Bavard anime cet espace de discussion et de partage autour du parfum. En faisant un petit tour de mes statistiques il y a quelques jours, j’ai regardé quels étaient les billets les plus consultés, et Ô surprise, ce n’est pas le N°5 qui a la vedette…

1 – Christian Dior : Bois d’Argent
2 – Chanel : N°5
3 – Yves Saint Laurent : Body Kouros
4 – Guerlain : Bois d’Arménie
5 – Hermès : L’Eau des Merveilles
6 – The Body Shop : White Musk
7 – Narciso Rodriguez : For Her
8 – Christian Dior : Miss Dior Chérie
9 – Le jeu des 7 familles olfactives
10 – Caron, L’artisan Parfumeur, Maître Parfumeur et Gantier : Tubéreuse

Les billets consultés concernent presque exclusivement des critiques, mais je suis heureuse de voir surgir malgré tout un billet de fond. Ce classement, certes révélateur, ne tient pas forcément compte pour moi de l’aspect qualitatif des billets écrits. Il ne tient pas compte non plus de la qualité de certains parfums dont on n’entend pas assez parler, et qui par leur distribution plus discrète n’attirent pas la curiosité des internautes. Alors je vais tarabiscoter un peu la liste, vous révéler les billets dont je suis le plus fière et qui méritent un peu plus d’attention à mon sens :

1 – Lune rousse, Shalimar et microcrédit
2 – Paris, 01h18
3 – Passage d’Enfer
4 – L’heure Bleue
5 – Dzongkha
6 – Aimez-moi
7 – You can’t be me, I’m a Rockstar
8 – L’eau Serge Lutens
9 – Classique
10 – Back to Black

Finalement, moi aussi je fais la part belle à la critique de parfum… Depuis le début de l’aventure, j’ai quantité et quantité d’idées qui me viennent en tête pour le blog, et j’ai beau essayer de « découper l’éléphant », je ne vous cache pas que j’ai un peu du mal. Alors, on va faire comme ça : répondez au petit sondage qui suit pour me guider dans les prochains billets à venir, et donnez toutes vos idées d’amélioration dans les commentaires !

Perfume Video Review

On n’arrête pas le progrès ! Vous savez que le blog c’est ringard maintenant ? Le must, c’est de faire sa review en vidéo !

Aujourd’hui, en visionnant quelques vidéos intéressantes de parfumeurs sur YouTube, mon oeil est attiré à droite par un titre surprenant : Dzing! perfume review. Je me suis d’abord demandée ce que cela pouvait bien être, parce que je voyais mal comment il était possible de faire une critique de parfum en vidéo. Combien étroit était mon esprit ! En tapant : « perfume review » en recherche, on tombe sur une bonne quantité de vidéos dédiées à la critique de parfum. La plupart sont faites par des amateurs de parfums assis devant leurs ordinateurs et consistent à présenter le flacon, la description officielle (les notes olfactives) et la façon dont ils se sentent en portant la création. Les vidéos sont toutes en anglais.

C’est particulièrement amusant de voir les différentes mises en scène, de les voir réfléchir, relire leur notes, décrire avec beaucoup de soin les moments, les vêtements et les attitudes les plus seyantes avec le parfum analysé. Une utilisatrice se démarque très clairement du lot. Il s’agit de Katie Puckrik qui a aussi un blog. Elle est visiblement une ancienne animatrice de TV-shows (et radio) aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, ce qui se remarque par le soin qu’elle apporte à ses vidéos qui font beaucoup plus professionnelles que les autres. Elle a actuellement 80 vidéos sur son profil YouTube et a une analyse assez large du marché (niche et mainstream). Ses vidéos sont assez courtes (2 minutes environ) et bien faites, mais je les trouve un peu trop lisses. Elles sont toutes ponctuées à la fin d’un :  « Je suis Katie Puckrik, et je sens… », bon d’accord en anglais ça le fait mieux : « I’m Katie Puckrik, and I smell… »

Le phénomène de Perfume Video Review est visiblement assez récent puisque Katie Puckrik s’est inscrite en février 2008 sur YouTube, et que les autres vidéos que j’ai vues datent de cette année. Je ne sais pas si l’idée pourrait s’exporter en Europe et sur nos blogs, toujours est-il que comme d’habitude, nos amis américains ont encore une fois une longueur d’avance sur nous ! (Mais j’ai relevé le profil d’une jeune Ukrainienne vivant en Israël !)

Je vous ai fait une petite sélection des meilleures (en anglais). La plus drôle n’était pas exportable malheureusement, mais il faut tout de même aller voir ICI (ça vaut vraiment le coup).

Notez ici le « Patrick The Scent Savant » au début de la vidéo :

Ici c’est la jeune Ukrainienne, qui a, entre autre, analysé tous les parfums de Britney Spears…

Notez la différence, maintenant  (en bien ou en mal, cela dépend si l’on recherche un aspect comique) :

En vrac et pour passer le temps…

Aaahh il est 01h01!

Qu’est ce que je fais encore debout, je ne le sais pas moi-même… J’ai des choses à vous dire. Je trotte sur internet depuis le début de l’après-midi, je lis, je trie, je charge de nouvelles photos sur Flickr… Je maudis (juste un peu) WordPress qui refuse catégoriquement de comprendre ce qu’on lui demande et à cause de qui je donne des boutons à des personnes bien patientes chez Balistik*Art. Promis, je ne vais pas vous raconter ma vie tout le billet durant.

parfum-narciso-rodriguez-homeJ’ai juste essayé Essence de Narciso Rodriguez aujourd’hui, j’ai appliqué ma devise : « Nez Bavard, le meilleur microcréditeur des parfums ». Bon, et en fait ça fait 3 fois que je l’essaye, mais ça ne passe toujours pas. Je voulais qu’il me plaise pourtant ce parfum, j’avais trop aimé le premier pour ne pas aimer le second ! Eh bien, non, je lui trouve une entrée en matière trop savonneuse (aldhéhydes), une écriture trop électrique et j’ai constamment la sensation qu’il est en apesanteur sur ma peau. Ce qui en soit est plutôt intéressant du point de vue de la sensation, et assez moderne. Mais cela donne une impression épurée, très citadine (qui est d’ailleurs parfaitement recherchée), et très distante que je n’aime pas parce que je ne peux pas me l’approprier. Tant pis ! J’attendrai le prochain !

Sinon, avant de partir en vacances, je suis passée rue Quincampoix pour me faire plaisir et remettre le nez dans les plumes de la petite boutique Nez à Nez. Quelle ne fut pas ma surprise… Pfffiout ! Envolés ! Partis, comme des voleurs ! Rien, pas un mot, pas une explication, juste le rideau de fer tiré sur un espace vide, blanc, des seaux de peintures et les maigres vestiges d’une inscription au sol témoignant de l’ancien locataire. Triste je l’étais. Tout le monde n’aimait pas les parfums de ces deux créateurs pour le moins assez distants (voire un poil dédaigneux…), qui ouvraient un peu quand ils voulaient, mais moi j’aimais bien leurs créations. Parfois la beauté dépasse le maître… J’ai écrit à l’adresse internet donnée sur le site (non mis à jour) pour savoir ce qu’il en était, une charmante Failure Notice m’est revenue en plein les mirettes. Elégante façon de quitter sa clientèle ! Je ne sais pas ce qu’ils sont devenus, et je pense qu’il ne faut plus les chercher. Tant pis ! Cette fois je n’attendrai pas le suivant !

Autre nouveauté intéressante, peut-être l’avez-vous remarqué, mais Amazon a ouvert son espace Parfums et Beauté d’achat en ligne : du neuf, de l’occasion, des prix compétitifs… La concurrence à Sephora gagne petit à petit du terrain dans la vente de parfums en ligne. Le catalogue est encore trop léger pour parler de concurrence sérieuse. En revanche, les prix ne sont effectivement pas les mêmes : pour un 100ml neuf Eternity de Calvin Klein, on débourse 70,5 euros chez Sephora alors que l’on tombe à 42,09 euros chez Amazon… Je ne sais pas s’il faut y voir du bon ou du mauvais, pour ma part je n’ai encore jamais acheté de parfum en ligne et Amazon ne s’est pas encore constitué une image sérieuse sur ce segment.

La suite dans le prochain épisode! (il est 01h40, je termine mon billet ! C’est un exploit de rapidité !)

Taggée pour la nouvelle année!

Résolution, résolution quand tu nous tiens… Noisette m’a attrapée dans sa coque, alors je vais répondre à sa question : « Alors Nez Bavard??? C’est quoi tes bonnes (mauvaises, rigolotes, inutiles, ecombrantes, irréalisables…) résolutions pour 2009? Raconte! »

Bah euuuh, en fait, je n’y avais pas vraiment réfléchi jusqu’à aujourd’hui, mais bon, on est le 25 janvier, donc je peux encore m’y mettre. Plus que des résolutions, je vais dire ce que j’aimerai pour cette année:

– Faire ce que j’avais dis que je ferai l’année dernière (ça commence bien…)

– Réussir dans mes études et avoir mon concours (oui, parce que je passe un concours cette année)

– Faire aboutir mon projet de perfectionnement olfactif pour enfin retrouver le goût de l’analyse des parfums

– Et par là même, recommencer à écrire… (oui je sais, je le dis tout le temps)

– Me remettre à l’allemand (parce que j’adore les allemands et l’Allemagne)

– Faire de l’escalade en falaise cet été

Voilà, en gros, ce que j’aimerai pour 2009. Comme chaque année, j’aimerai qu’elle soit différente de toutes les autres (et c’est sûr qu’elle le sera), mais particulièrement cette année, les enjeux sont importants pour moi. Alors, Dieu ou La Chance ou La Fortune ou Ma bonne étoile, si tu m’entends, s’il te plait penche-toi un peu sur mon cas, et aide-moi à faire tout ça…

Et en bonne bloggeuse que je suis, je passe le relais à Nathalie et Véronique des Ateliers du Parfum, à Sixtine d’Ambre Gris, à Méchant Loup d’Olfactorum, à Denyse de Grain de Musc et à Furoshiki de Furoshiki Blog (et aussi à Jeanne d’Auparfum, si elle trouve le temps et la place de parler de ses bonnes résolutions sur le forum).


La Wish-List de Nez Bavard

Parfums Bois d'Argent - C. Dior / Ambre Narguilé - Hermès / L'eau de l'eau - Diptyque / Angélique Noire - Guerlain / Splash Forte - IUNX / Egoïste - Chanel / Iris Silver Mist - Serge Lutens / Vétiver Tonka - Hermès
Bougies Amber Ambush - Memo / Foin Coupé - Diptyque / Maquis - Diptyque / Orangers en Fleurs - L'Artisan Parfumeur

Archives

Poivre Bleu sur Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.