Posts Tagged 'by kilian'

By Kilian : Back to Black

Back to Black / Aphrodisiac est la prochaine création à paraître de By Kilian. Celle-ci sera disponible en septembre dans les différents points de ventes habituels. Vous pourrez alors facilement faire porter le chapeau à La Rentrée pour faire avaler à votre porte-monnaie rabat-joie, que vous avez  absolument besoin d’un nouveau parfum pour bien recommencer le travail…

Back to Black a donné du fil à retordre à Nez bavard. En effet, celui-ci est alternativement perçu comme un ambré-boisé ou comme un tabac, mais tout au long du parfum, les impressions et les références olfactives se bousculent, ce qui rend sa lecture plus ou moins ardue.

flacon_Back to BlackL’entrée en matière me fait purement et simplement penser à un verre de cognac. C’est dans ce départ que l’on sent le plus la filiation entre les parfums By Kilian et l’univers des spiritueux. C’est dense, liquoreux, chargé d’arômes fruités, boisés et ambrés qui promettent de se déployer fastueusement sur la peau. Passée la première giclée de liqueur fruitée qui me fait personnellement penser à de la prune, le parfum se recouvre rapidement d’une couche de poudre de chocolat Van Houten, un peu amère (pour le pouvoir aphrodisiaque peut-être…).

La touffeur chocolatée aurait presque des accents de cuir, et l’on sent dans le coeur de la fragrance une référence au Bornéo 1834 de Serge Lutens. Il y a chez By Kilian un accent beaucoup plus prononcé sur les fruits et sur une rondeur chocolatée qui est présente chez Bornéo mais dans un écriture plus sèche. Le patchouli a bien sûr plus de place dans la création de Serge Lutens, chez By Kilian il sert à renforcer une note sensuelle très suave et très riche. La comparaison vaut vraiment le détour, car ces 2 parfums semblent presque se compléter et développent conjointement une atmosphère dense et enveloppante, un peu poudrée. Mais là où Bornéo s’engage fermement dans une cave de bonheur patchoulité, la liqueur fruitée de Kilian s’étire et poursuit son chemin dans une image de petits raisins secs gonflés de rhum et d’épices. J’ai vaguement l’intuition d’une fleur (peut-être une lavande?), mais très légère, visible seulement à travers un filtre ou un brouillard de miel épais.

Dans les derniers stades, le parfum semble vouloir tirer vers l’univers du café sans vraiment y parvenir. La référence est présente ainsi que les facettes de l’odeur du café (chocolat, vanille, tabac), mais le personnage principal est absent. Les volutes finales s’accordent cependant assez bien autour de ce thème. La tasse de café-vanille n’est pas loin, posée à côté de la pochette de tabac à odeur de miel, pendant que des lèvres rouges mordent dans un carré de chocolat noir à la framboise (très nette sur ma peau). La tasse finie, il reste une couche de miel foncé (celui des fleurs de montagne), encore une fois riche et épais qui s’en va doucement mais sûrement vers un fond de miel ambré-fumé.

L’évolution est résolument séduisante, avec ce qu’il faut d’attendu et de surprenant. J’ai pour ma part beaucoup apprécié le travail réussi autour des notes sucrées qui ne sombrent jamais dans de la confiture over-lourde, alors qu’il aurait pu être dangereux de travailler à la fois les fruits (dont une framboise très réaliste), le chocolat et le miel… Et pourtant, ma peau a tendance à faire ressortir cet aspect dans les parfums.

A découvrir donc pour les amateurs de fruités intelligents aimant les univers changeants mais affirmés.

Publicités

L’Œuvre Noire By Kilian II

Nous sommes aujourd’hui le 18 octobre 2007, soit 2 semaines après l’ouverture très remarquée du stand By Kilian au Printemps Haussmann. L’engouement pour la nouveauté ne s’est pas fait attendre! Le stand et ses parfums ont connu un vif succès en ce début de lancement, malgré le prix élevé de la marchandise.
J’ai pris mon temps il est vrai pour analyser ces parfums. Maintenant je dois tout mettre à plat et donner mon avis. Dans les différents commentaires que vous avez laissé dans le billet précédent, chers lecteurs, on peut lire plusieurs types de réactions. Mais j’ai surtout pu relever que je n’ai eu aucun « Whaou c’est somptueux! Magnifique! Exceptionnel! Du jamais-vu! ». Et c’est bien là mon propos… L’Œuvre Noire By Kilian, c’est un concept bien ficelé, vu de l’extérieur, soutenu par tout un tas de références littéraires… Dans le dossier de presse disponible sur le site de By Kilian, on peut lire :

« Pour moi, l’oeuvre noire, c’est celle qui brouille le coeur de Faust, celle encore qu’invoquent les sorcières de Macbeth, celle enfin qui embrume l’esprit de Rimbaud. Mais c’est aussi celle des textes du R&B d’aujourd’hui – 50 cent, Snoop Dogg, Pharell Williams –, chanteurs de la tentation, confrontés à la violence urbaine, comme Baudelaire avant eux et exprimée dans ses poèmes en prose ». Kilian Hennessy

A vouloir creuser un peu, le tout est pour moi légèrement confus, et surtout assez inaccessible pour une clientèle lambda. On va du bouclier d’Achille en relief sur les flancs des flacons (bien qu’il n’ait pas grand chose à voir avec celui décrit dans L’Iliade), aux textes de Pharell Williams, en passant par les poèmes de Baudelaire, Les Liaisons Dangeureuses de Pierre Choderlos de Laclos et la théorie alchimique…Ces références sont-elles là pour donner une notion d’intemporalité? Sûrement. By Kilian est une marque (de niche) comme les autres, elle a un concept, et défend son bout de viande, comme tout le monde. Je me demande tout de même parfois s’il est tellement nécessaire de travailler à ce point une idée, jusqu’à la rendre presque inintelligible pour les personnes extérieures. Que recherche-t-on ici? Prouver que l’on sait lire autre chose que du Barbara Cartland?
L’ensemble est très raffiné, esthétiquement, il n’y a rien à redire, c’est vrai. Je l’ai dit plusieurs fois dans mes billets, je pense que l’important dans une marque de parfums, ce sont… les parfums. Ce qu’il y a autour est souvent en trop et, dans la mesure du possible, ne doit pas trop influencer l’amateur de parfum. Mais… je trouve que dans la cas présent, la marque et ses créateurs se prennent un peu (trop) au sérieux. Enfin, personnellement, ça me fait un (petit) peu rire. Selon ce principe, le travail de Serge Lutens est beaucoup plus remarquable et en même temps plus discret.

Le grand atout de L’Œuvre Noire By Kilian réside dans ses matières premières, qui ont été choisies avec grand soin. La vie de ces parfums sur la peau est palpable, leur évolution est délicate, maîtrisée en un mot : raffinée. Chacun ayant une excellente tenue, cela va de soi.
Le grand défaut de L’Œuvre Noire By Kilian vient du fait que ces parfums n’ont rien d’exceptionnel en dehors des matières premières qui les composent. Je veux dire par là que les accords développés ont quasiment tous une inspiration venant de la parfumerie grand public ou de niche. Pendant les 2 premières heures au cours desquelles j’ai découvert ces parfums, j’ai été sciée. Parce que la qualité des matières prenait beaucoup de place, ce qui faisait que les parfums se démarquaient vraiment du reste. Mais très vite, l’impression de déjà-senti a pris la place : Love est une reprise en plus sucré du Flower Bomb de Viktor & Rolf (encore plus évidente dans l’extrême); Beyond Love c’est Tubéreuse de L’Artisan Parfumeur en moins crémeux (même si la tubéreuse est une fleur difficile à travailler et à rendre inédite, la ressemblance est trop évidente pour ne pas être relevée) ; A Taste of Heaven est un mélange de Pour Un Homme de Caron (en tête) avec Fou d’Absinthe de L’Artisan Parfumeur ; Liaisons Dangeureuses reprend l’accord fruité-rose-bois très en vogue comme le signale un lecteur dans le billet précédent vu notamment dans les Juliette Has A Gun. Straight to Heaven et Cruel Intentions sont les plus originaux à mon nez.
A Taste of Heaven et Straight to Heaven sont mes préférés (les 2 masculins), parce qu’ils ont sur moi une dimension intéressante : de confort pour A Taste of Heaven et d’androgynité pour Straight to Heaven.

Mon opinion sur la marque est en définitive assez neutre. Je ne suis ni convaincue, ni emballée. J’ai beaucoup apprécié le beau travail qui a été fait au niveau des composants, en même temps que j’ai été déçue par le manque de parti pris olfactif et l’aspect grandiloquent du concept. J’attends de voir ce qui va venir puisque d’autres parfums sont sûrement prévus et/ou un élargissement de la gamme.

Sources : http://www.bykilian.com (photo de Kilian Hennessy)

L’Œuvre Noire By Kilian

Nez Bavard a fait la connaissance de l’oeuvre de Kilian Hennessy aujourd’hui. Ce nom vous est familier? C’est bien normal, il s’agit bien du même H que dans LVMH. Kilian Hennessy, petit-fils de l’un des fondateurs du groupe LVMH et héritier d’une famille d’industriels du cognac, se lance aujourd’hui dans les parfums d’exception. Voilà une nouvelle marque de niche, avec tout ce qu’elle suggère de plus excitant et de plus dangeureux aussi.

Une sortie exclusive au Printemps Haussmann à Paris, un stand laqué noir hyper sobre et hyper chic. 6 parfums, 6 fontaines en forme de fûts de cognac, 1 modèle de flacon et d’écrin, sur lesquels est reproduite une partie du bouclier d’Achille. Car un parfum By Kilian confère au porteur 2 choses : le pouvoir de séduction et la protection (l’objet est conçu comme un talisman). Un concept intéressant, plutôt nouveau, et surtout très luxueux, à en faire pâlir la Private Blend de Tom Ford qui peut apparaître ici comme le concurrent direct (diffusé en France en exclusivité aux Galeries Lafayette et au Bon Marché). Rien qu’à voir les écrins individuels, on est déjà bluffé… Et il vaut mieux l’être, pour dépenser la modique somme de 165 € comme prix de départ, comprenant : un flacon de parfum 50 ml rempli, un écrin laqué noir, tapissé de satin et sa clé. Rassurez-vous, la recharge à la fontaine ne coûte que 69 € (pas à la portée de toutes les bourses certes, mais calé sur les prix du marché actuel).

Les parfums sont au nombre de 6, et se divisent en 3 catégories :

  • Les Ingénues, 2 parfums féminins

Love by Kilian, Don’t be shy : bergamote, néroli / poivre rose, coriande / chèvrefeuille, eau de fleur d’oranger, absolu f. d’oranger, absolu jasmin, concrète rose, iris / civette reconstituée, sucre caramélisé, absolu vanille, absolu ciste labdanum, musc blanc.
Un féminin ouvertement sucré qui recherche l’accord guimauve.

Beyond Love by Kilian, Prohibited : noix de coco / absolu jasmin, concrète tubéreuse, absolu tubéreuse, accord vert et accord pétale de tubéreuse / ambre, musc tonkin reconstitué.
Un féminin vénéneux pour le soir.

  • Les Paradis Artificiels, 2 parfums masculins

A Taste of Heaven by Kilian, Absinthe verte : bergamote, géranium / absolu f. d’oranger, absolu rose, absinthe verte, essence de lavande, lavandin, absolu lavandin, concrète lavandin / vanille bourbon.
Un aromatique liquoreux (l’un des meilleurs à mon nez).

Straight to Heaven by Kilian, White Cristal : absolu Rhum, fruits secs / noix de muscade, hédione, accord bois de cèdre / patchouli, ambre gris, absolu vanille, musc blanc.
Un boisé transparent.

  • Les Orgies Parisiennes, 2 parfums mixtes

Liaisons Dangereuses by Kilian, Typical me : noix de coco / absolu pruneau, accord prune de Damas, bourgeon de cassis, pêche confite, cannelle, graines d’ambrette, rose, géranium / santal, mousse de chêne, vétiver, bois blond, vanille, musc blanc.
Une rose fruitée et juteuse.

Cruel Intentions by Kilian, Tempt me : bergamote, néroli / violette, rose, bois de oud, papyrus, bois de gaïac / vétiver, santal, styrax, castoréum, vanille, musc.
Un parfum animal, sombre et dense.

Il y aurait encore bien des choses à dire sur l’Œuvre Noire by Kilian qui n’est pas sans rappeler le terme de l’oeuvre au noir qui en alchimie désigne la première des 3 étapes nécessaires pour accomplir la transmutation du plomb en or… Je n’ai pas souhaité donner mon avis immédiatement, je me laisse le temps d’analyser plus longuement ces parfums pour pouvoir par la suite en discuter. Une chose mérite cependant d’être signalée : de toute évidence, un grand soin a été apporté pour le choix des matières premières dont la qualité se ressent très vite au sniffage. C’est le travail de composition et de construction qu’il faudra ensuite décortiquer. Les deux parfumeurs sont : Calice Becker ( Love, Beyond Love, A Taste of Heaven, Liaisons Dangeureuses) et Sidonie Lancesseur ( Straight to Heaven, Cruel Intentions).

Le stand de by Kilian se trouve en exclusivité au Printemps Haussmann à Paris, vous pouvez vous y rendre dès à présent : le stand a ouvert ses portes aujourd’hui même. Les ouvertures à l’international sont prévues pour le 1er novembre environ, chez Bergdorf Goodman / New York et Aedes de Venustas / New York.

Pour plus d’informations consulter le site de By Kilian ici.

Sources : http://www.bykilian.com, wikipedia, osmoZ


La Wish-List de Nez Bavard

Parfums Bois d'Argent - C. Dior / Ambre Narguilé - Hermès / L'eau de l'eau - Diptyque / Angélique Noire - Guerlain / Splash Forte - IUNX / Egoïste - Chanel / Iris Silver Mist - Serge Lutens / Vétiver Tonka - Hermès
Bougies Amber Ambush - Memo / Foin Coupé - Diptyque / Maquis - Diptyque / Orangers en Fleurs - L'Artisan Parfumeur

Archives

Poivre Bleu sur Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.