Posts Tagged 'narciso rodriguez'

Damned ! Qu’est devenu mon « For Her » ?

flacon-for her intenseSi vous ne saviez pas encore que j’avais un problème avec les flankers, ce billet est  votre réponse. Narciso Rodriguez vient de sortir une édition limitée, intitulée « For Her & For Him Musc Collection ». Laquelle viendra enrichir For Her d’une Eau de Parfum Intense, et For Him d’une Eau de Parfum.

Sincèrement, j’adore le travail de Narciso Rodriguez, je porte avec un plaisir non dissimulé l’eau de toilette et l’eau de parfum For Her qui sont pour moi une superbe réussite à tous les points de vue. J’admire Essence, pour ce qu’il apporte de moderne et de différent dans le paysage des parfums actuel (comme l’avait fait d’ailleurs For Her), même s’il ne me convient pas vraiment. Et enfin, For Him exerce sur moi un drôle d’effet magnétique que j’ai du mal à contrôler.

Je ne pensais pas que le virus du « flanker rapide » aurait touché ses parfums, mais ma visite hebdomadaire chez Sephora m’a rappelée à l’ordre. Je n’ai pas encore senti l’eau de parfum For Him, mais j’ai été franchement surprise en sentant l’eau de parfum intense For Her. L’intensité est relativement discutable (en tout cas sur moi), car je le trouve un peu fluet et il manque cette impression de richesse et de texture que l’on attend dans une version intense. Mais surtout, on a perdu toute la spécificité du parfum, et la signature olfactive si particulière qui avait fait son succès est totalement écrasée sous un bouquet de fleurs blanches somme toute assez banal. Exit le côté sombre et un peu sale que j’aimais tant, exit le caractère de l’accord musc-patchouli… La féminité de cette eau intense n’a plus grand chose à voir avec celle de l’aînée et moi, je préfère celle de l’aînée. Le jasmin, l’ylang-ylang et la fleur d’oranger qui composent cette nouveauté me laissent bizarrement une forte impression de lilas… Le fond retrouve tant bien que mal la touche de musc que l’on connaît, mais l’ambre y est plus présente.

Le parfum n’est pas mauvais, non. Mais il fait pâle à côté de son voisin et me donne une impression de fait « à la-va-vite » , ce qui est bien dommage, tant je suis sûre que cette marque est prometteuse dans ses créations parfums. Vous me direz, ce n’est qu’une édition limitée, bientôt je l’aurai oubliée !

Musc Collection « For Her Eau de Parfum Intense » ; 50ml et 100ml : 78€ et 100€

Publicités

En vrac et pour passer le temps…

Aaahh il est 01h01!

Qu’est ce que je fais encore debout, je ne le sais pas moi-même… J’ai des choses à vous dire. Je trotte sur internet depuis le début de l’après-midi, je lis, je trie, je charge de nouvelles photos sur Flickr… Je maudis (juste un peu) WordPress qui refuse catégoriquement de comprendre ce qu’on lui demande et à cause de qui je donne des boutons à des personnes bien patientes chez Balistik*Art. Promis, je ne vais pas vous raconter ma vie tout le billet durant.

parfum-narciso-rodriguez-homeJ’ai juste essayé Essence de Narciso Rodriguez aujourd’hui, j’ai appliqué ma devise : « Nez Bavard, le meilleur microcréditeur des parfums ». Bon, et en fait ça fait 3 fois que je l’essaye, mais ça ne passe toujours pas. Je voulais qu’il me plaise pourtant ce parfum, j’avais trop aimé le premier pour ne pas aimer le second ! Eh bien, non, je lui trouve une entrée en matière trop savonneuse (aldhéhydes), une écriture trop électrique et j’ai constamment la sensation qu’il est en apesanteur sur ma peau. Ce qui en soit est plutôt intéressant du point de vue de la sensation, et assez moderne. Mais cela donne une impression épurée, très citadine (qui est d’ailleurs parfaitement recherchée), et très distante que je n’aime pas parce que je ne peux pas me l’approprier. Tant pis ! J’attendrai le prochain !

Sinon, avant de partir en vacances, je suis passée rue Quincampoix pour me faire plaisir et remettre le nez dans les plumes de la petite boutique Nez à Nez. Quelle ne fut pas ma surprise… Pfffiout ! Envolés ! Partis, comme des voleurs ! Rien, pas un mot, pas une explication, juste le rideau de fer tiré sur un espace vide, blanc, des seaux de peintures et les maigres vestiges d’une inscription au sol témoignant de l’ancien locataire. Triste je l’étais. Tout le monde n’aimait pas les parfums de ces deux créateurs pour le moins assez distants (voire un poil dédaigneux…), qui ouvraient un peu quand ils voulaient, mais moi j’aimais bien leurs créations. Parfois la beauté dépasse le maître… J’ai écrit à l’adresse internet donnée sur le site (non mis à jour) pour savoir ce qu’il en était, une charmante Failure Notice m’est revenue en plein les mirettes. Elégante façon de quitter sa clientèle ! Je ne sais pas ce qu’ils sont devenus, et je pense qu’il ne faut plus les chercher. Tant pis ! Cette fois je n’attendrai pas le suivant !

Autre nouveauté intéressante, peut-être l’avez-vous remarqué, mais Amazon a ouvert son espace Parfums et Beauté d’achat en ligne : du neuf, de l’occasion, des prix compétitifs… La concurrence à Sephora gagne petit à petit du terrain dans la vente de parfums en ligne. Le catalogue est encore trop léger pour parler de concurrence sérieuse. En revanche, les prix ne sont effectivement pas les mêmes : pour un 100ml neuf Eternity de Calvin Klein, on débourse 70,5 euros chez Sephora alors que l’on tombe à 42,09 euros chez Amazon… Je ne sais pas s’il faut y voir du bon ou du mauvais, pour ma part je n’ai encore jamais acheté de parfum en ligne et Amazon ne s’est pas encore constitué une image sérieuse sur ce segment.

La suite dans le prochain épisode! (il est 01h40, je termine mon billet ! C’est un exploit de rapidité !)

Narciso Rodriguez : For Him

Je ne sais pas par quel type de procédés magiques le talentueux Francis Kurkdjian a su recréer un musc aussi criant de sensualité, toujours est-il que Narciso Rodriguez est un monstre en la matière. Après le succès du féminin, le couturier a appliqué la bonne recette du « On prend les même et on recommence« . En 2007, Francis Kurkdjian refait une interprétation autour du musc égyptien cher au créateur.

Je ne sais pas trop ce que le terme « musc égyptien » recouvre. Cependant, lorsque l’on cherche les éléments qui peuvent rapprocher le masculin du féminin, on perçoit de façon assez nette le caractère assumé de la note sensuelle voire sexuelle du musc qui sert de pilier à la construction des deux fragrances. Le musc présent dans les deux compositions mêle un véritable aspect sécrétions (le côté sale et animal) à une certaine rondeur et douceur qui compense l’impression débraillée…

Il me semble cependant que le masculin est plus aventurier dans ce domaine. Le départ en bouquet aromatique annonce une construction assez classique de fougère, mais laisse rapidement la place à la feuille de violette et son aspect cuir râpé qui fait penser au nubuck. A ce moment de l’évolution, il me rappelle Tom Ford For Men avec une facette plus fraîche. La suite devient plus contrastée. L’offensive séductrice et aguicheuse dévoile une légère odeur de transpiration métallique, contenue par une note de fleur blanche, mais qui restera présente jusqu’à la fin. Le coeur s’aiguise et s’arrondit, le musc sort ses plus beaux habits accompagné très discrètement par l’ambre. Sur le fond, le patchouli nous entraine comme lui seul sait le faire dans son lit de terre humide et fraîche, et continue de tanguer avec ce musc coquin décidément infatiguable. On terminera par ce long stade boisé-musqué-frais, qui s’étire sur la peau chaude apportant le contraste. On se souvient aussi du fond de patchouli dans For Her, mais qui était beaucoup plus moelleux et miellé.

Narciso Rodriguez For Him a les atouts d’un beau classique masculin, mais avec une vraie part de nouveauté inattendue et de risque. Bien que pour moi il charrie une grande dose de sensualité, jamais ce parfum ne tombe dans l’excès. Il reste fin et classe et surtout assez frais, ce qui le rend proprement irrésistible. A tel point que j’éprouve un plaisir non dissimulé à le porter et le sentir se dévoiler sur ma peau au fil des heures.

Narciso Rodriguez : For Her

Narciso Rodriguez For Her, est un parfum d’un nouveau genre. Impression très moderne, il est en réalité une réinterprétation plus actuelle de l’accord chypré de base (patchouli, mousse de chêne, jasmin, bergamote). Ce parfum est entièrement construit autour du musc égyptien. Un musc très clair, et qui, ici, stylise la composition. Il est accompagné de « miel de fleur », « ambre doux » et « bois tactile » (les dénominations farfelues servent sont le plus souvent là pour stimuler l’imagination, plus que pour décrire réellement la composition) : la rose et le bois de santal (avec son odeur laiteuse) entrent parfaitement dans cette composition moderne et ultra-féminine. Composé par Christine Nagel et Francis Kurkdjian, cette fragrance a vraiment une signature.
Ce parfum ne produit pas d’effet enveloppant, mais son accord caractéristique est bien présent. Je le trouve pour ma part très féminin, il a l’avantage d’être reconnaissable, attirant et moderne. Sa composition lui donne un côté transparent, une impression nette de fluidité. C’est un beau travail de construction et qui a de plus l’avantage de différer assez nettement de ce qui se fait en ce moment. J’éspère cependant que son succès ne va pas le rendre insupportable. C’est potentiellement un classique et je ne serait pas surprise de voir apparaître sur le marché dans quelques temps des copies de cette fragrance. Il est « beau » pour lui-même, ce qui lui donne une grande suffisance (prestance), sans pour autant tomber dans le snob. Le musc qui est au coeur de ce parfum lui donne une perception très personnelle pour chacune, ce qui en fait un vrai parfum de confort, souple et intime. C’est sûrement une des raisons principale de son succès en plus de l’interprétation nouvelle d’une note connue. Le seul bémol est que sa composition est relativement stable et monotone, il évolue sur la peau certes, mais ne vit pas vraiment avec elle. C’est l’huile de parfum : Her Musk (qui ne se compose visiblement que de musc, mais qui est tout de même le complément du parfum…) qui elle, vibre déjà beaucoup plus sur la peau et pousse des notes plus animale à se manifester. Le version eau de toilette est harmonieuse, le musc est central, mais savament contrebalancé entre les notes florales, la vanille et les bois.

L’eau de parfum est une version retravaillée de l’eau de toilette. Elle est légèrement différente de celle-ci, mais le caractère, « l’âme » du parfum sont exactement les mêmes. L’EDP n’est pas nécessairement plus forte, ou plus intense, mais elle est plus sombre. Notamment grâce à la présence plus franche du patchouli, et une mise en sourdine des notes florales, ce qui donne au musc une présence plus animale (comme dans l’huile de parfum). Certaines le trouve pour cette raison plus « gras » et plus difficile à porter. Il est vrai que, étonnament, son odeur est présente au nez presque tout le temps, l’accoutumance n’est pas rapide, et ne se produit qu’au bout de plusieurs jours (il en est de même avec l’EDT).

Narciso Rodriguez a pour moi un réel pouvoir sensuel, parce que sa note animale est revendiquée et exposée. Toute la subtilité et l’érotisme de ce parfum se trouve dans le fait que cette note a été disciplinée, maîtrisée, et qu’elle stimule sans envahir l’espace. Nul doute cependant que ce parfum provoque une espèce d’addiction déraisonnée lorsqu’on le découvre, c’est pour cela qu’il faut tout de même veiller à ne pas tomber dans la bouteille tout les matins, sous peine de donner des mots de tête à tout un wagon de métro.

Dernier point, j’ai relevé une similitude très intéressante entre L’EDP et un parfum de l’Artisan Parfumeur : Voleur de Roses. Un très beau patchouli-rose, très frais, et qui se marie très bien avec For Her, pour celle qui aime les mélanges.

Sources : OsmoZ, http://www.narcisorodriguez.com

Mise à jour du billet le 22/08/07


La Wish-List de Nez Bavard

Parfums Bois d'Argent - C. Dior / Ambre Narguilé - Hermès / L'eau de l'eau - Diptyque / Angélique Noire - Guerlain / Splash Forte - IUNX / Egoïste - Chanel / Iris Silver Mist - Serge Lutens / Vétiver Tonka - Hermès
Bougies Amber Ambush - Memo / Foin Coupé - Diptyque / Maquis - Diptyque / Orangers en Fleurs - L'Artisan Parfumeur

Archives

Poivre Bleu sur Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.