Posts Tagged 'savoir-faire'

Comment porter son parfum? II

Dans le précédent billet, j’ai décrit les différentes formes sous lesquelles on peut trouver un parfum et les attributs particuliers de chacune de ces formes. L’idée du présent billet m’est venue après avoir lu quelques avis de consommateurs sur internet, observé des clients et clientes se parfumer chez Sephora, discuté avec un venparfum_mouill_deur de L’Artisan Parfumeur, et croisé des gens qui manifestement avaient oublié comment on porte un parfum justement.

« Celui-ci tient à peine une matinée », « Mets en plus, sinon on ne sentira rien! », « Pschhhit pschhit pschhit pschhhit pschhit pschhhit pschhhit (encore un) pschhhhit »… Voici généralement ce que j’entends quand je vais dans une parfumerie… Il y a quelques jours, alors que je me trouvais près du stand Guerlain des Galeries Lafayette, j’ai aperçu une femme avec sa fourrure sur le dos s’asperger (littéralement) de Shalimar, trois fois à gauche, puis à droite, puis sur la poitrine, et le pull, et le chapeau, et j’en passe. Cette image est d’ailleurs quotidienne dans toutes les parfumeries, et j’ai parfois presque envie de prévenir la cliente qu’elle en a mis assez pour la semaine…
Il y a quelque chose que les gens semblent avoir totalement oublié, c’est qu’on ne sent PAS son parfum après l’avoir mis. Et on le sent d’autant moins qu’on y est habitué et que notre espace de vie (champarfum_poignetbre, salle de bain) en est souvent imprégné. Mettre du parfum raisonnablement et aux endroits adéquats ne prive absolument pas vos congénères de votre parfum, bien au contraire!! Nous sommes des êtres vivants et le parfum vit sur notre peau, il est perceptible à chaque mouvement que l’on fait et à chacun de nos passages, bien que l’on se rende rarement compte. Est-ce parce mon nez est particulièrement aiguisé? Je ne pense pas. Tous les parfumeurs le disent c’est dans les plis et les endroits chauds du corps qu’il faut glisser son parfum : Base du cou, naissance des cheveux, creux des bras, poignets, creux des seins, arrière des genoux… D’ailleurs on a soi-même plus de chance de le repérer lorsqu’il est placé à ces endroits que lorsque l’on s’est trempé le cou dans le flacon… Trop près du visage, au bout d’une heure le nez est saturé et on ne sent plus grand chose…

C’est agréable de sentir son parfum sur soi, pour cela il suffit de sentir ses poignets ou de parfumer un peu ses vêtements (c’est d’ailleurs comme cela que les vendeuses parfument les clientes en parfumerie, bien que personnellement je trouve qu’elle en mettent trop). Il ne faut pas oublier qu’en dehors des abords immédiats (50 cm très grand maximum) personne ne doit savoir que l’on porte du parfum… Si l’on aime parfumer ses vêtements on prendra de préférence l’eau de toilette, mais si l’on aime le parfum à même la peau, on prendra l’eau de parfum, ou l’extrait si on peut se le permettre…
Pour moi, le parfum doit nous accompagner, marquer sa présence mais jamais envahir ou agresser ceux qui nous entourent. Il doit être plaisant pour soi et pour les autres, « sentir bon » est beaucoup plus agréable et séduisant que « sentir fort »…

Comment porter son parfum…un peu de pratique

En parfumerie, le parfum existe sous plusieurs formes, chacune permettant de se parfumer différemment selon leL_heure_bleues désirs.
– Tout d’abord, Le Parfum en lui même, ou l’Extrait : il est concentré de 20% à 30% d’essence parfumée, le reste étant généralement de l’alcool. C’est la forme la plus fidèle et la plus concentrée du parfum. Porté sous cette forme, à même la peau, il a l’avantage de développer une odeur à la fois constante et unique sur chaque peau : en effet, l’alchimie varie selon les individus (les types de peau). Quelques gouttes placées aux endroits stratégiques développent un sillage intense au gré des mouvements sans jamais devenir envahissant.
Pour permettre à la fragrance de faire briller toutes ses facettes de façon subtile, déposer le parfum à l’intérieur des poignets et des coudes, à la base de la nuque, la naissance des cheveux, ou le creux du décolleté. Supérieur en qualité l’Extrait de parfum tient très bien sur la peau et longtemps : il est avant tout fait pour cela. Cependant, il ne sentira pas forcément plus fort, mais sera certainement plus subtil que l’eau de toilette. De par ses attributs exeptionnels, l’Extrait de parfum coûte souvent très cher et est accessible à un public aisé.
Jpg_classique
– L’eau de parfum : est concentrée entre 15% et 20%, et est caractéristique par son sillage tout à fait remarquable. Elle a quasiment les même propriétés que l’Extrait sur la peau, mais tiendra un peu moins longtemps. Il faut donc la placer aux mêmes endroits que l’Extrait, mais on peut aussi la vaporiser sur les vêtements ou en nuage sur les cheuveux. Elle forme avec l’eau de toilette, les deux formes les plus courantes sous lesquelles on peut acheter un parfum.

– L’eau de toilette : est concentrée en essence de parfum de 7% à 15%. L’eau de toilette est riche en notes de tête et plus fraîche que le parfum, c’est un complément qui permettra d’appuyer le parfum ou l’eau de parfum. Elle peut aussi se porter seule car elle possède tout de même un vrai sillage, mais sa tenue sera plus limitée dans le temps. Elle s’utilise pour parfumer peau, vêtements et cheveux. Attention toutefois à ne pas en abuser sous peine de « cocotter ».
dior_o_fraoche
– Eaux de Cologne et eaux fraîches : sont concentrées de 2% à 5%, et sont souvent associées au rituel de la toilette. Elles permettent d’en prolonger les effets revigorants et sont idéales pour celles et ceux qui désirent se parfumer de façon légère tout en se rafraîchissant. De cette manière, les eaux de colognes et les eaux fraîches s’appliquent généreusement à tout moment de la journée.
Creme_chasse
– Les lotions et produits dérivés : concentrés de 0,8% à 1,5% en essence de parfum, les crèmes et laits pour le corps, gel et lotion pour la douche ou encore déodorants sont d’agréables et de précieux compléments permettant de faire durer et d’amplifier légèrement le sillage du parfum.

En résumé, le parfum se porte selon l’humeur et la personnalité de son propriétaire. En effet, tout va dépendre de l’envie ou non de marquer sa présence. L’Extrait, bien que plus concentré en essence de parfum saura rester discret mais présent et surtout c’est celui qui tiendra le plus longtemps ; utilisé avec l’eau de toilette ou une crème pour le corps les effluves seront beaucoup plus marquées. En été, l’utilisation combinée des eaux fraîches et des gels pour le corps représente un choix judicieux, on se parfume de façon légère tout en se rafraîchissant.
L’eau de parfum utilisé avec une crème ou lotion pour le corps est me semble-t-il une bonne façon de se parfumer : la crème laissera une agréable sensation d’enveloppement et l’eau de parfum à la base de la nuque créera réellement le sillage, l’ensemble tenant assez bien tout le long de la journée.


La Wish-List de Nez Bavard

Parfums Bois d'Argent - C. Dior / Ambre Narguilé - Hermès / L'eau de l'eau - Diptyque / Angélique Noire - Guerlain / Splash Forte - IUNX / Egoïste - Chanel / Iris Silver Mist - Serge Lutens / Vétiver Tonka - Hermès
Bougies Amber Ambush - Memo / Foin Coupé - Diptyque / Maquis - Diptyque / Orangers en Fleurs - L'Artisan Parfumeur

Archives

Poivre Bleu sur Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.