Helena Rubinstein : Wanted

Comment accueillir le nouveau parfum d’une  marque qui est restée absente 26 ans dans ce secteur ? Nez Bavard a quelques idées à vous donner pour que cette nouvelle rencontre se passe au mieux.

Tout d’abord, il n’est pas bête de partir du constat que ce parfum se devait, pour l’image de la marque, d’être une réussite. En effet, la marque Helena Rubinstein, dont la réputation n’est plus à faire concernant les cosmétiques, après une longue absence sur le segment parfum, ne pouvait raisonnablement pas se permettre de lancer sur le marché un produit sans travail de fond. C’est ce produit qui sera désormais pour quelques années sûrement l’empreinte olfactive de la maison. Même si nous avons peu d’informations sur le temps qui a été consacré à son élaboration, on devine dans ce parfum un soin certain apporté au choix des matières premières, à leur agencement et à leur développement sur le long terme.

Deuxièmement, ce parfum a été composé par 2 parfumeurs de grand talent : Carlos Benaïm et Dominique Ropion. Vouant à ce dernier une grande admiration, il m’était presque impossible de ne pas apprécier ce parfum. C’est donc l’un des points cruciaux de ma démonstration… Plus sérieusement, bien que je n’aime pas tous ses parfums, le travail de Dominique Ropion a toujours été dans son ensemble élégant, touchant et évocateur. Ce sont des qualités qui, en parfumerie, ne passent pas inaperçues dans une composition. Quoi qu’il en soit, cette écriture à 4 mains avait toutes les chances d’être réussie, car entourée par de bons chefs d’orchestre.

demi-moore-et-wanted

Enfin, le travail autour du magnolia est assez peu commun en parfumerie pour que l’on ait envie de voir à quoi ressemble

un parfum construit autour d’une note bois-magnolia. Présentement, c’est le cèdre et le santal qui, associés à une essence de magnolia, rythment le coeur et le fond de la fragrance. Ainsi que nous pouvons le lire sur le site d’Octavian Coifan, Dominique Ropion décrit la note magnolia comme un équilibre entre jasmin, rose et muguet et explique que cette essence développe principalement une note aromatique mais aussi un accord floral. La note aromatique est d’ailleurs très présente dans les 30 premières minutes (thym frais).

Finalement, ce parfum est à mon avis une très grande réussite. La description bois-magnolia m’effrayait quelque peu les premiers temps, car j’avais peur de découvrir un parfum trop « acide ». Mais le mariage avec l’ylang-ylang et l’héliotropine (à l’odeur poudrée, amandée, crémeuse) donne au parfum une vraie dimension sensuelle sans être téléphonée :  la note est nouvelle (ou semble l’être en tout cas). J’irai presque jusqu’à considérer que l’on pourrait être en présence d’un nouveau J’adore en puissance. Comme je le disais au début, ce parfum se devait d’être une réussite, et il fallait donc pour cela que le public le plus large puisse l’apprécier, en premier lieu les Américaines qui voudront se reconnaître dans ce parfum, mais aussi bien sûr les Européennes et pourquoi pas une clientèle plus nouvelle comme les Asiatiques. Ma comparaison n’est pas négative, Wanted n’est pas ennuyeux (espérons qu’il ne le devienne pas…), il a tout simplement l’envergure d’un classique.

Dernier détail, auquel je n’attache d’habitude pas d’importance, mais je trouve le flacon particulièrement réussi…

7 Responses to “Helena Rubinstein : Wanted”


  1. 1 furoshiki 7 août 2009 à 11:22

    Si l’on ne tombe pas immédiatement séduit après un tel plaidoyer, que demandent de plus les amateurs de magnolia ?

  2. 2 Méchant Loup 9 août 2009 à 4:21

    Effectivement Poivrebleu, Wanted est une bonne surprise, et pour l’avoir croisé dans la rue assez souvent, il semble plutôt bien parti ! Mention spéciale pour le flacon également.

  3. 3 poivrebleu 9 août 2009 à 9:38

    Bonjour Furoshiki,
    Oui, que demander de plus! Merci pour les encouragements.

  4. 4 poivrebleu 9 août 2009 à 9:42

    Bonjour Méchant Loup, c’est intéressant que vous l’ayez déja croisé! Je pense vraiment qu’il a tous les éléments pour être un gros succès. J’ai en tout cas été tout de suite séduite…

  5. 5 Kerescante 27 août 2009 à 9:07

    J’attendais beaucoup de ce parfum (marque importante, si belle égérie en la personne de Demi Moore…), je me suis donc précipitée sur lui en le voyant en parfumerie. Un test au poignet, avec une première impression très agréable, mais, après quelques heures sur mon poignet, le parfum a viré ! Désaccord avec ma peau ? Mystère… Ceci dit, comme je suis têtue et que je ne veux pas me fier à ma 1ère impression, je réessayerai ! Le flacon est vraiment d’une sobriété magnifique. Cela nous change des flacons tocs qui se veulent chocs et qu’on n’a surtout pas envie de voir chez soi (Galliano, Scarlett…)

  6. 6 Clochette 1 octobre 2009 à 5:07

    Merci pour cette jolie description, ravie d’apprendre que la note d’amande que je sens est un effet de l’héliotropine (encore une fois, comme souvent quand je sens des notes qui ne font pas partie des descriptions officielles, je me fais envoyer sur les roses). J’aime bien, et mes amies se pâment quand je le porte, mais je trouve personnellement qu’il n’a pas la beauté fulgurante de Fleur de Cassie. J’ai remarqué sinon que les huiles essentielles de magnolia et d’Ylang-Ylang sont tous deux utilisées en traitement contre le stress, l’angoisse et les problèmes cardiaques tels que la tachycardie, et je me demande si c’est cela qui fait que les gens ont un bonheur visible et réel à le sentir? J’aimerais aussi savoir si les nez ont parfois en tête les vertus de certaines essences quand ils créent un parfum?

  7. 7 Acaislim 5 octobre 2009 à 9:34

    Bonjour Furoshiki,
    Oui, que demander de plus! Merci pour les encouragements.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




La Wish-List de Nez Bavard

Parfums Bois d'Argent - C. Dior / Ambre Narguilé - Hermès / L'eau de l'eau - Diptyque / Angélique Noire - Guerlain / Splash Forte - IUNX / Egoïste - Chanel / Iris Silver Mist - Serge Lutens / Vétiver Tonka - Hermès
Bougies Amber Ambush - Memo / Foin Coupé - Diptyque / Maquis - Diptyque / Orangers en Fleurs - L'Artisan Parfumeur

Archives

Poivre Bleu sur Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.


%d blogueurs aiment cette page :